Chronique 6 - Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll

samedi 30 juin 2012


Alice aux pays des merveilles, Lewis Carroll

Édition : Larousse
Collection : Petits Classiques
Genre : Jeunesse, Conte
Nombre de pages : 173
Date de sortie :   1865 (pour l'original) ; 2012 pour cette édition

Auteur : Issu d'une famille de 11 enfants, Lewis Carroll naît le 27 janvier 1832. Tous les enfants sont gauchers et 7 ur 11 sont bègues dont Lewis. Son vrai nom est Charles Ludwidge Dogston et a vécu dans le Cheshire.
Adulte il adore les enfants avec qui ils ne bégaye plus.
Il aime beaucoup les filles Lidell dont Alice, sa préférée. Lors d'une ballade en barque il invente l'histoire d'Alice au pays des Merveilles.
Suite à cela, la famille Lidell l'interdit de voir ses filles.
Il meurt le 14 janviers 1898, et a vécu toute l'époque victorienne.

Quatrième de couverture :

« Assise dans l'herbe, Alice voit passer un lapin blanc qu'elle suit dans son terrier. Elle bascule alors dans un monde extraordinaire... Ce pays des merveilles, est pour Alice, très troublant. Tout y est pour elle étrange voire inquiétant à commencer par son propre corps, soumis à des métamorphoses, ainsi que de la perte de son savoir, auquel elle ne peut pas recourir pour tenter de comprendre ce monde mystérieux. Le pays est un lieu de contestation du monde réel mais aussi de la démesure : la gourmandise d'Alice ou la cruauté de la fameuse Reine de Cœur. »


Mon avis :
Voilà un moment que j'étais curieuse de lire l'œuvre même de Carroll.
Ayant vu l'adaptation cinématographique de Disney quand j'étais petite et la suite par Tim Burton, j'avais bien envie de lire l'idée originale.
L'ouvrage en anglais m'intéressait. J'avais bien de le lire, je me demande finalement si j'aurais bien tout compris..
J'ai donc opté pour l'édition de Larousse, qui offre une multitude d'anecdotes, de détails.
En effet, on apprend énormément d'informations sur la vie de l'auteur, le contexte historique. De plus, l'édition nous montre tous les jeux de mots originaux qui n'ont pas pu être traduit par le traducteur. Il s'y trouve des tas de syllogismes plus fous les uns que les autres, des débats infondés et de discours à en perdre la tête.
Aussi, de nombreuses synthèses sont présentes pour analyser l'œuvre.

Concernant le récit, j'ai beaucoup aimé l'histoire. J'avoue avoir sauté quelques passages, mais avoir pris beaucoup de plaisir à en lire d'autres !
Les longues réflexions m'ont beaucoup plu.
Il est clair que cette histoire est complètement farfelue, et reflète bien l'univers du rêve. Je n'en dirai pas plus sur les ficelles du récit.
Je pense que c'est une œuvre à connaître. On suit une véritable évolution du personnage tout au long du récit. D'un personnage agaçant, reflétant son éducation, Alice gagne en sagesse et en écoute.

C'est tout un moment agréable à lire, et je suis contente d'en avoir fait l'acquisition. Les classiques ont l'avantage de se trouver aisément et d'être généralement peu couteux ! On y apprend des dizaines de détails qui nous enrichissent et qui font plaisir.

Une édition avec uniquement l'histoire en fond risque peut-être de décevoir ?
Choisissez bien !
« Allez voir celui que vous voudrez, tous les deux sont fous.-Mais je ne veux pas fréquenter des fous, fit observer Alice.-Vous ne pouvez pas vous en défendre, tout le monde est fou ici. Je suis fou, vous êtes folle.-Comment savez-vous que je suis folle ? Dit Alice.-Vous devez l'être, dit le Chat, sans cela vous ne seriez pas venue ici. »
(Chapitre 6 – Porc et poivre)


Et en plus ? 

Un extrait du dessin animé avec le célèbre chat (sans doute mon personnage favoris)


La Bande Annonce du film de Tim Burton.



Et le jeux vidéo ici !
Il existe d'ailleurs une suite au livre : De l'autre côté du miroir que je projette de trouver et de lire !

2 commentaires:

  1. Arf, je viens de le finir, et c'est une déception pour ma part. Quel dommage, j'en attendais beaucoup :(.
    Au passage, bel univers livresque, je repasserai par là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe.. Après, avoir lu la version VO j'ai été beaucoup plus charmé ! J'ai trouvé Alice moins.. chiante :P

      Et je te remercie beaucoup de ton commentaire ! A très bientôt alors :)

      Supprimer