Chronique 99 : Enclave, Ann Aguirre

dimanche 22 septembre 2013


Couverture Enclave, tome 1Enclave, tome 1
   (Razorland, book 1: Enclave)
     
Éditions : Hachtte (Black Moon)
Genre : SF Jeunesse
Nombre de pages : 313
Prix : 16 € 
Date de sortie : 2011
Quatrième de couverture, Synopsis : SPOILER !

La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable.
Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter.
Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents.
   


   Ann Aguirre est né en 1970 aux États-Unis.
Elle possède un diplôme en littérature anglaise et vit au Mexique avec son mari et son enfant.

Elle écrit de la fantasy urbaine, de la science-fiction mélangée à du romantisme, des romans apocalyptique paranormal, du paranormal suspense romantique, et des fictions post-apocalyptique jeunes adultes. 



Mon avis : 
      Trèfle vit dans l'Enclave, cité souterraine divisée en quatre classes sociales : les Géniteurs, qui perpétuent la population, les Ouvriers, les Chasseurs, et enfin, ceux qui dirigent. Trèfle, elle, est chasseresse aux côtés de son coéquipier Del, et va combattre dans les tunnels. Au-dessus, notre propre monde est anéanti. Tout le monde ment, tout le monde se ment. Jusqu'au jour où Trèfle apprend la vérité sur le monde qui l'entoure, et la surplombe. 

       Enclave est en vérité un achat France Loisirs. A la base, j'avais craqué sur la couverture de Plus jamais sans elle et malgré la forte hésitation que j'avais eu avec Enclave, je suis finalement repartie avec le premier. Quelques jours plus tard, je voyais absolument partout le second sur la blogosphère, et je suis donc retournée à France Loisirs, pour l'échanger contre ma première acquisition qui ne me donnait plus du tout envie (et que j'ai trouvé quelques jours après à la médiathèque !).
Finalement, ma lecture fut vraiment bonne ! Je n'ai trouvé aucun point négatif à ce livre, mais le coup de coeur n'est pas pour autant présent.
Cependant, tous les ingrédients sont réunis pour avoir envie de lire le second tome, Salvation

Les - : Pas de coup de cœur malgré l'absence de point négatif ! 
Seul bémol : Le résumé en dit beaucoup trop, va jusqu’au 3/4 du livre. Spoil total.

Les + : Une écriture absorbante, une immersion totale, une envie de lire omniprésente. Un Univers riche et intéressant, une dystopie originale et un fin qui clôt l'intrigue et reste cependant ouverte. 

     Vous savez que ce qui me tient le plus à cœur dans un roman, c'est l'écriture de l'auteur, qui nous invite aussi à nous immerger dans l'histoire. Ici, le tout fonctionne parfaitement ! 
J'ai beaucoup aimé la plume d'Ann Aguirre, et je suis rentrée dans ce livre sans aucun soucis, sans aucune appréhension ! Et cela n'a fait qu'accroître mon envie de lire ! 
Certes, même si les mots que l'on parcoure n'ont rien d'extraordinaire, le tout est très visuel, et ça c'est su-per agréable ! 
     On se retrouve donc ainsi très vite plongé dans l'Univers très original que l'auteur met en place. L'Enclave est en effet un lieu très intéressant, aux méthodes assez douteuses. J'ai aimé parcourir les différentes étapes de la découverte de cette société.
Je me suis assez bien attachée au personnage de Trèfle, et j'ai subi un peu les mêmes émotions. Del son coéquipier me paraissait beaucoup plus âgé à la base. Puis quand j'ai vu l'évolution de leur relation ainsi que son portrait sur la couverture du second tome, je fus assez surprise, et j'ai du mettre un peu plus de temps pour m'y habituer. 
Ce personnage est vraiment surprenant, et j'ai beaucoup de mal à le cerner ! Alors que je commençais à vraiment m'attacher à lui, j'ai fini par me sentir agacée par lui autour de la fin. Je ne comprends pas ce qui lui a pris !  Enfin.. je peux comprendre, mais je n'accepte pas.
Tous les personnages sont vraiment surprenants à vrai dire, et jamais prévisibles ! Cela est également un joli point pour l'originalité ! 
     Voilà donc une dystopie légère et pourtant vraiment bien ficelée ! Et très originale. 
La fin se clôt assez facilement, et pourrait se terminer là si on ne continue pas la suite. Mais certains points de l'intrigue se doivent d'être continués, et c'est pour cela que l'issue du livre reste ouverte. Pour ma part, je lirai avec grand plaisir le second tome ! 

AVIS DES AUTRES TOMES

Couverture Enclave, tome 2 : Salvation

10 commentaires:

  1. Je l'ai dans ma PAL, il faut vraiment que je le commence ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou :)

    Je t'ai taguée au tag des "Je t'aime" :)

    http://mamalleauxlivres.blogspot.fr/2013/09/the-versatible-blogger-award-ou-le-tag.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, j'y répondrais quand je pourrai :3

      Supprimer
  3. Je l'ai aussi dans ma PAL, ton avis m'incite à la faire remonter en pôle position :) Merci de ce billet ;)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai beaucoup aimé, moi aussi, ce livre. Vivement que ma meilleure amie me prête la suite... :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai trop trop hâte de lire la suite ♥

      Supprimer