[CHRONIQUE] Là où j'irai, de Gayle Forman

vendredi 10 janvier 2014

Couverture Là où j'iraiLà où j'irai

Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Drame
Nombre de pages : 237
Prix :Poche
Date de sortie : 2011
Quatrième de couverture, Synopsis :
    Adam se glisse dans la salle. Il a 21 ans, c'est une rock star adulée et l'ancien amoureux de Mia...
Trois ans plus tôt, Mia était partie sans un au revoir, sans une explication. Leurs retrouvailles est un choc : les souvenirs, bons et mauvais, ressurgissent, les sentiments encore à vif les submergent, leur amour qu'il pensait indestructible quelques années plus tôt se heurte à la réalité de leur vie présente. De nouveau, Mia est confrontée à un choix : doit-elle revenir en arrière pour donner une chance à son premier amour? Peut-on revivre la même passion si longtemps après, malgré les souffrances endurées? Ils ont une soirée pour décider. Plus forte que les mots, la musique les emporte dans un tourbillon d'émotions. Mais est-ce suffisant pour les réunir de nouveau?    

Auteure : 
   Gayle Forman est une auteure et une journaliste américaine née le 5 juin 1970.
Gayle Forman rédige des articles pour les revues Bella ciao, Seventeen, Glamour, Elle et New York Times Magazine. Elle vit à New York avec sa famille…
En 2010, son roman Si je reste est en cours de tournage, produit par Summit Entertainment ; Heitor Dhalia en est le réalisateur. Par la suite, elle écrit un roman, Les cœurs fêlés, qui est en cours d'adaptation au cinéma par les producteurs de Twilight.


Mon avis : 
     
       Trois ans ont passé et nous voici à travers les pensées d'Adam, l'ex-petit ami de Mia, parti suivre sa voie de musicien à Los Angeles, après s'être fait largué. Un soir, à New-York, en apercevant l'affiche du spectacle pour la talentueuse Mia, il va décider de s'y rendre, et toute une nuit va écrire ce joli roman. 
Là où j'irai est une suite qui m'a beaucoup touchée, et je dirai presque que j'ai préféré ce tome-ci au premier, que j'ai trouvé ici beaucoup plus passionnant et qui dégage beaucoup plus de sentiment.


Les - : Un univers dans lequel j'ai eu un peu de mal à entrer. De lourds sentiments mitigés et souvent changeants concernant les personnages et les liens que j'avais avec eux.

Les + : Une histoire passionnante et une très bonne idée d'avoir fait basculer le narrateur chez Adam. Un cadre qui m'a beaucoup plus et qui a attisé nettement ma curiosité une fois dépassé la moitié.
      
          J'avais lu le premier tome de cette duologie, Si je reste, il y a quelques mois de cela. Et ce premier tome m'avait assez plu, sans être transcendant. Là où j'irai est un petit roman très sympathique lui aussi, meilleur que le premier à mon goût, mais sans être réellement exceptionnel bien qu'il a su me décrocher de nombreuses émotions à de nombreux passages. 
Le fait que dans ce tome-ci, nous nous trouvons dans le peau d'Adam est quelque chose que je trouve de formidable. Cela donne une certaine énergie au roman. Cependant, j'ai trouvé dans ce livre-ci une Mia complètement différente et presque.. pas vraiment aimable par moments. Il y a vraiment des passages où je ne l'ai pas supportée par ses réactions que je ne comprenais pas. Ses intentions ou ses décisions m'ont déplu. L'auteure nous éloigne à la fois du personnage mais des liens que l'on a tissé avec elle. Cela va en faveur d'Adam bien évidemment, qui m'a paru tout de suite aimable, même si lui a eu des réactions qui m'ont perturbées. Bref, je n'ai pas tout compris à ce qu'ont décidé les personnages, et je me suis en fait sentie loin d'eux
Alors me direz-vous, comment ai-je pu apprécier ce livre, presque plus que le précédent ? Eh bien à vrai dire, ça a été sur le coup. Comment expliquer, disons qu'il a su me toucher vis à vis de mes désirs et mes craintes personnelles, et c'est du point de vue du déroulement et du fondement de l'intrigue que je me suis sentie intégrée et non mise à l'écart. Cependant, je pense que ce sont des émotions "coup de foudre" qui, comme son nom l'indique, foudroie sur le moment puis passe finalement très vite pour être oublié dans quelques temps sûrement. Et c'est là finalement l'ingrédient magique qui a fait que ça m'a plu, malgré un certain détachement, et cette ingrédient, ce sont les émotions, toujours très importantes pour faire un bon roman. 
Un second élément a perturbé ma lecture, et c'est le fait que j'ai mis un certain temps à rentrer et à m'intéresser à ma lecture. Je crois qu'il m'a fallu attendre une centaine de pages pour être absorbée. Je vous explique rapidement. A l'origine, j'avais pris ce roman avec moi pour le lire au lycée quand j'ai du temps libre (du temps libre, au lycée, ça existe ?) car il était tout petit. Et au lycée, je m'y plongeais dedans juste par "passe-temps". Ça fonctionnait assez je dois dire. Et puis, finalement est venu un moment où j'ai eu besoin de le continuer à l'extérieur, chez moi notamment. Et j'ai carrément fini la moitié du livre qu'il me restait d'une seule traite pour avoir le fin de mot de l'histoire. Tout cela a vivement attisé ma curiosité. Donc même si le début a été assez banal pour ma part, la seconde partie du roman, où la fameuse nuit citée sur le résumé au-dessus a été évoquée commence, a été pour moi la meilleure et la plus.. intéressante. 
Concernant la fin, je dois dire qu'elle a été parfaitement ce que je souhaitais. Je ne formulerais aucune expression quelconque pour éviter un spoil malencontreux, mais je peux vous dire que j'ai finalement été satisfaite et que mes peurs ont été évité. Et sincèrement, si je n'avais pas eu cette fin, je n'aurai peut-être, voire pas du tout, apprécié ma lecture. 

> Finalement, Là où j'irai a été tout d'abord une lecture dans laquelle j'ai eu du mal à rentrer, mais qui, grâce à la seconde partie, m'a invité à la ballade nocturne d'Adam et Mia. Cependant, je me suis sentie vraiment dans l'incompréhension face aux personnages, et cela restera le gros point noir de ma lecture malgré le fait qu'ils m'ont procuré de très belles émotions. Concernant la fin, j'en ai été très satisfaite, et je conseille ce second tome à tous les lectures du premier. Vous ne serez vraiment pas déçus, je dirais presque le contraire. Par contre, il faut s'attendre à quelque chose de vraiment différent, c'est certain. 

> Un film est en train d'être adapté pour le premier tome, huhu..
 

2 commentaires:

  1. Oooooh faut vraiment que je lise ce second tome alors ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui :D J'espère que tu vas beaucoup l'aimer :D

      Supprimer