[ACTUALITÉS] La 5e VAGUE, tome 2 : LA MER INFINIE.

jeudi 27 mars 2014

16131484 Actualités
Vous savez à quel point j'ai adoré La 5e Vague, un roman de Rick Yancey publié chez La Collection R ! D'ailleurs, n'hésitez pas à aller voir mon avis pour en savoir plus.
Bref, je ne vous en avais pas parlé, mais l'image a beaucoup tourné sur la blogo. Il s'agit... De la couverture du second tome qui paraît en septembre 2014 toujours chez Robert Laffont ! J'ai HÂTE les amis ♥ 

Récemment a été publié sur la page Facebook de la Collection R' une interview de Rick Yancey pour en savoir plus sur la suite de son roman tant attendu !




    Article paru dans USA Today:

"La série se poursuit, mettant aux prises une héroïne adolescente avec une invasion extra-terrestre.

Rick Yancey se prépare à passer du statut de simple auteur à celui d’« homme médiatique ». 
L’adaptation cinématographique de son roman SF pour jeunes adultes, La 5Vague, a déjà un scénariste, un producteur et un casting qui sera bientôt révélé, mais il est toujours désemparé lorsqu’il se retrouve confronté au jargon hollywoodien. Ainsi, il n’est pas sûr d’avoir compris quand on lui a dit que le film La 5e Vague bénéficiait d’un « feu vert clignotant ».

« J’ai essayé de Googler l’expression », confie Yancey en riant. « Je pense que c’est plutôt une bonne chose. Si ça avait été un ‘feu orange clignotant, là, ça aurait été moins bon ».

Pendant que La 5e Vague se forge un chemin jusqu’au grand écran, Yancey se concentre sur l’écriture de la fin du deuxième volume de la trilogie, La Mer Infinie (sortie prévue chez Putnam le 16 septembre 2014).

Ce deuxième tome poursuit l’histoire de Cassie Sullivan, l’héroïne adolescente qui a passé une bonne partie du premier opus à la recherche de son petit frère Sam et de son amour secret de lycée, Ben Parish, désormais soldat, après que les aliens – appelés les Autres – ont lâché sur Terre les quatre premières vagues d’un plan qui en compte cinq, dans le but apparent d’éradiquer l’humanité. (La 1ère Vague a anéanti toute l’électricité sur Terre, la deuxième a ravagé les zones côtières et bien au-delà avec des raz de marées d’une envergure jamais vue, la troisième décimant les survivants via une pandémie tandis que la quatrième a vu les Autres débarquer sur Terre sous les traits d’humains.)

Voici en exclusivité la couverture de La Mer infinie, et Yancey a offert à USA TODAY le privilège de nous parler de sa symbolique, de ce qui attend Ben et Cassie et du rôle éventuel d’Evan Walker, le bel alien ami de Cassie.

Q. Pouvez-vous nous donner en quelques mots un teaser de cette suite tant attendue ?
R. En termes de structure, ce deuxième tome va partager le même noyau que le premier, à savoir une histoire narrée à travers différents points de vue. Ringer (camarade d’armes de Ben) va prendre une importance toute particulière dans ce tome. Et si les lecteurs percevaient Cassie comme une casse-cou, elle va maintenant passer pour une boy scout à côté de Ringer !
On va rencontrer de nouveaux personnages et découvrir que ceux du premier tome sont nombreux à ne pas avoir abattu toutes leurs cartes. Beaucoup de choses cachées vont être révélées, et il va y avoir un énorme rebondissement, un twist que, je pense, personne ne verra venir. Une question qui me revient souvent de la part des lecteurs est de savoir ce qu’il est advenu d’Evan Walker à la
fin du premier tome : est-il vivant ou mort ? Cette question va trouver sa réponse dans ce volume.

Q. Quand l’action reprend-elle dans La Mer infinie par rapport à la fin de La 5e Vague ?
R. Deux à trois semaines après, en plein cœur de l’hiver. L’un des personnages se rend compte que le timing des attaques est loin d’avoir été anodin. À l’issue de la 3e Vague, il n’y a plus d’électricité sur Terre, la société a explosé et les survivants sont disséminés à la surface du globe, et voilà qu’un hiver rigoureux s’installe. Les Autres utilisent la météo comme arme…

Q. Cassie et son frère sont à nouveau ensemble, mais va-t-elle poursuivre le chemin avec Ben après qu’ils sont tombés l’un sur l’autre à l’issue du premier volume ?
R. Ah, les triangles amoureux, les triangles amoureux… Mon sentiment envers Cassie à la fin de La 5e Vague était qu’elle formait une juxtaposition un peu étrange de ce qu’elle était avant les événements et de ce qu’elle est devenue au fur et mesure de sa lutte pour la survie.
Ce qui m’a amusé dans la scène finale du premier tome, c’est la manière dont elle se remémore le gamin du bus scolaire au collège, ce garçon typiquement américain qui avait tout pour lui, et qu’elle voit à présent avec un regard totalement changé. C’est une piste intéressante que j’ai cherché à poursuivre, cette idée que certains événements de notre passé nous sont irrémédiablement perdus à cause de choses qui nous sont advenues depuis.

Q. Et qu’en est-il des Autres ?
R. Nous allons en apprendre davantage sur eux, avec notamment des indices quant à leur visée ultime. Gardez bien à l’esprit que cette trilogie n’est pas racontée du point de vue des aliens, mais de celui d’ados de 18 ans ou moins, et qu’ils ne font qu’hasarder des hypothèses sur ce qui se passe vraiment.
Dans le deuxième et surtout le troisième tome, toute la lumière sera naturellement faite sur qui ils sont, où ils sont, et ce qu’ils veulent vraiment.

Q. Avez-vous semé des indices dans la couverture de La Mer Infinie qui puissent en dire plus
aux lecteurs ?
R. Je dois tout d’abord dire que j’adore cette couverture parce qu’elle reprend des thèmes et des motifs du premier tome qui reviendront également dans le troisième. Il y avait l’image en négatif d’une chouette sur la première, elle se retrouve dans celle-ci. Mais au lieu d’être derrière le personnage solitaire, elle se reflète cette fois en face du personnage sur la surface liquide. La première couverture se situait dans les bois et on apercevait la mer au loin. Sur celle-ci, on se trouve plutôt en intérieur, plus ou moins dans un tunnel, ce qui a son importance dans cette suite.

Q. Pourquoi avoir choisi ce titre La Mer infinie ?
R. J’ai toujours eu un mal fou à trouver mes titres, bien que La 5Vague semble carrément évident comme titre, vous ne pouvez pas imaginer le temps que ça m’a pris pour le trouver. Il y a une section du premier tome qui s’intitule La Mer infinie et c’est à ce moment – l’un de mes préférés dans le roman – que le titre fait référence : lorsque Cassie finit par atteindre la salle dans laquelle se trouve Sam. Elle la traverse et en voyant les yeux que tous ces enfants lèvent sur elle, elle imagine les murs de la pièce s’étendant à l’infini, remplie de milliards de visages d’enfants. Elle utilise alors l’expression « cette mer infinie de visages enfantins ». Je n’irai pas jusqu’à employer le mot
« vague » mais les Autres préparent quelque chose de particulièrement atroce au cours de cet hiver qui suit les quatre Vagues et demie précédentes, impliquant ces enfants. Ce titre fait écho à ce que ressent Cassie lorsqu’elle dit : « Ils sont sous ma responsabilité maintenant, pas seulement mon petit frère ? »

Q. Evan est le seul Autre que les gens sont amenés à comprendre un minimum, et qui ne semble pas vouloir à tout prix l’annihilation totale de l’humanité. Allons-nous apprendre à connaître d’autres Autres ?
R. Il y en a un autre que vous avez déjà vu, Vosch, et il a toute sa place dans ce deuxième volume. J’ai lu une fois une interview d’un auteur et qui m’avait marquée, il disait : « Pour mener à bien un roman ou une série à succès, regardez toujours par-dessus l’épaule de votre ‘méchant’ et gardez-le bien au centre de l’intrigue. » C’est un des meilleurs conseils que j’aie jamais eu. J’ai toujours considéré le premier tome comme tremplin pour les deux suivants, une mise en place où l’on découvre le casting, les interactions entre ses membres et qui introduit une invasion extra-terrestre qui n’a rien à voir avec celles que redoutait votre grand-mère. Attendez-vous à quelque chose de radicalement différent.

Q. Pour tous les fans de La 5e Vague, qu’est-ce qui va le plus les surprendre dans cette suite ?
R. Ils vont être complètement sous le choc de ce qui arrive à Evan.

Q. Le réalisateur britannique, J. Blakeson (La Disparition d’Alice Creed) a signé pour réaliser La 5e Vague. Pouvez-vous nous en dire plus à propos du casting ? 
R. Le casting va se poursuivre encore sur plusieurs semaines. Apparemment, tous les acteurs déjà retenus sont tombés amoureux du script, en particulier les deux acteurs principaux. Il se trouve
que la scénariste n’est autre que Susannah Grant qui a écrit celui d’Erin Brockovich. Je n’ai pas encore vu le script car j’attends une version qui ne me fasse pas pleurer…"

5 commentaires:

  1. Moi aussi j'avais adoré le premier tome !!!!! ♥♥♥♥♥ Dès que le second sort, je cours à la librairie !! :D

    RépondreSupprimer
  2. Argh, mais ils ont encore repoussé la date de sortie T T je le veux ♥

    RépondreSupprimer
  3. Ils ont encore repoussé la date... Maintenant c'pour le 16 octobre ils sont fous...

    RépondreSupprimer