Tant que nous sommes vivants, d'Anne-Laure Bondoux

mardi 16 septembre 2014

Couverture Tant que nous sommes vivantsÉditions : Gallimard Jeunesse
Catégorie : Roman Jeunesse Fantastique
Nombre de pages : 298
Résumé : "Nous avions connu des siècles de grandeur, de fortune et de pouvoir. Des temps héroïques où nos usines produisaient à plein régime, et où nos richesses débordaient de nos maisons.
Mais un jour, les vents tournèrent, emportant avec eux nos anciennes gloires. Une époque nouvelle commença. Sans rêve, sans désir.
Nous ne vivions plus qu'à moitié, lorsque Bo entra, un matin d'hiver, dans la salle des machines."

Folle amoureuse de Bo, l'étranger, Hama est contrainte de fuir avec lui. Commence alors pour eux un fabuleux périple à travers des territoires inconnus. Leur amour survivra-t-il à cette épreuve ? Parviendront-ils un jour à trouver leur place dans ce monde ?


      A l'ouverture du paquet, j'ai tout de suite su que ce roman allait me plaire.
Pour quelle raison ?
Anne-Laure Bondoux est une auteure que j'ai rencontré grâce à son livre Le temps des miracles, que j'ai pu découvrir au collège. Une histoire touchante, dont je me souviens peu, mais en bien.
Si à première vue, beaucoup ont pensé que ça ne leur plairaient pas, j'étais enchantée de pouvoir quant à moi le découvrir. Chose que j'ai faite bien trop tard.
Ayant quelques heures à tuer, je me suis lancée. Et je l'ai lu d'une traite. Et je vais commencer directement par la fin.
J'en suis ressortie chamboulée, émue et touchée. Au plus profond de moi. J'avais l'impression de m'être assoupie, et avoir rêvé. Avoir parcouru un compte, un univers que je ne connaîtrais peut-être plus jamais.
Pire encore, lorsque j'ai terminé le roman, je me suis levée. Je suis allée devant ma fenêtre, et là, je me suis dit : « Tous ces gens qui passent ne connaîtront peut-être jamais cette histoire. » Et alors là, je me suis sentie encore plus peinée.
Alors qu'est-ce que possède ce roman de si particulier ?
Pour moi, c'est l'histoire d'une vie. Enfin, en vérité, de plusieurs. De plusieurs vies qui s'entremêlent, se démêlent, grandissent et mûrissent comme le cours bénin d'une vie. Les personnages évoluent, se perdent et se retrouvent. Et nous, lecteurs, sommes spectateurs de ce spectacle, de ce cheminement. C'était merveilleux. J'avais l'impression de me retrouver devant l'un des théâtres d'ombre de Bo, un peu comme m'y fait penser la couverture (que j'avais alors reçu sans couleur).
J'imagine que lorsque vous avez du voir passer cette couverture, ce titre ou ce roman, certains ont du tout simplement continuer leur route. Disons que ce roman est particulier, et a sa propre magie, sa propre.. enveloppe.
Je ne regrette en rien de l'avoir lu si vite. Je pense que je n'aurai pas ressenti tout cet émerveillement si j'avais du couper de nombreuses fois ma lecture.
Mais je me suis sentie si proche alors des personnages, tous très atypiques et vraiment uniques.
Alors je vais vous dire. Même si cette lecture ne restera pas omniprésente dans mon quotidien ou dans mes coups de cœur, c'est tout à fait le genre de roman qui me marque d'une manière beaucoup plus lointaine et profonde. Le genre de roman qui inscrit quelque chose sur mon profil de lectrice, quelque chose que je ne saurais décrire, mais qui reste cependant bien présent. C'est drôle. C'est éphémère et rapide. Mais c'était.
Et.. si je devais garder un souvenir de cette lecture, ce serait toute cette dimension presque onirique que j'ai ressenti, comme si je lisais un conte, ou un spectacle.

10 commentaires:

  1. Olala ! Cette chronique me donne terriblement envie !!!

    RépondreSupprimer
  2. J'ai tellement envie de lire ce livre :D la couverture, le résumé, ta chronique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis ravie ♥ J'espère que tu en auras l'occasion !

      Supprimer
  3. Alors la, avec ta chronique juste magnifique, si on ne craque pas, je ne comprends pas ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me tiens au courant si ça arrive hein :p

      Supprimer
  4. Je dois avouer ,comme dans les commentaires précédents, que ta chronique me donne très envie de lire ce livre !! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ^^ J'espère qu'il te plaira si tu viens à le lire alors !

      Supprimer
  5. Ta chronique est vraiment très belle et donne littéralement envie de ce jeter sur ce livre ! Je le note, merci !
    BIsous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis vraiment heureuse alors ♥ J'espère que tu pourras le lire ^^

      Supprimer