CHRONIQUE | Le mystère de Lucy Lost, un voyage dans l'histoire.

vendredi 24 avril 2015




Couverture Le mystère de Lucy LostMai 1915...
Sur une île de l'archipel des Scilly, un pêcheur et son fils découvrent une jeune fille blessée et hagarde, à moitié morte de faim et de soif. Elle ne parvient à prononcer qu'un seul mot : Lucy. D'où vient-elle ? Est-elle une sirène ou plutôt, comme le laisse entendre la rumeur, une espionne au service des allemands ?

De l'autre côté de l'Atlantique, le Lusitania, l'un des plus rapides et splendides paquebots de son temps, quitte le port de New-York. A son bord, la jeune Merry, accompagnée de sa mère, s'apprête à rejoindre son père blessé sur le front et hospitalisé en Angleterre...

L'histoire tragique du Lusitania, le "Titanic anglais", torpillé par les allemands en mai 1915.

À première vue, ce roman peut paraître très simple et très chou. Il l’est. Mais il n’est pas que simple, et que chou. Il est aussi intéressant, prenant, et sympathique.
Lucy est une jeune fille perdue sur une île le jour où un pêcheur et son fils la découvre. Elle ne parle pas, reste muette et semble sans famille. Et se fera adopté par cette nouvelle famille qui cherche à découvrir ses secrets, son mystère et surtout : son histoire.
L’auteur met en scène de manière très intéressante son récit. Avec sa plume prenante et intéressante, on est immédiatement embarqué à bord de ce roman. Malgré ces nombreuses pages, c’est une histoire qui se lit très rapidement.
Je n’ai pas été énormément surprise au cours de ma lecture. Il faut dire que la quatrième de couverture en dit énormément aussi. Avoir un peu plus de secrets gardés aurait été vraiment sympathique pour installer un suspens que je n’ai pas ressenti.
Malgré toutes ces qualités, ce roman ne risque pas de plaire au plus grand monde de par son côté jeunesse (qui ne transparaît finalement pas tant que ça). Mais je pense que si on s’y penche un petit peu, il y a de nombreuses chances que ça nous plaise. Documenté et recherché, le récit défile et nous retrace l’histoire d’un navire qui défaille.
Même si ça n’a pas été un coup de cœur, Le mystère de Lucy Lost est parvenu à me faire voyager pendant quelques heures. Je vous recommande ce roman. 
____________________
Le mystère de Lucy Lost (Michael Morpurgo)
Éditions Gallimard (Jeunesse)
Jeunesse Historique
448 p. 
Avril 2015
 

4 commentaires:

  1. LE livre qui me fait le plus envie *_*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est THE meilleur livre du monde

      Supprimer
  2. WAW !
    Cassandra, on ton blog est sincèrement magnifique comme ça ! J'adore ! *^*

    RépondreSupprimer