CHRONIQUE | Les petites reines, Clémentine Beauvais

dimanche 19 avril 2015

http://i.ytimg.com/vi/U4mp1Awe-fI/maxresdefault.jpg
   
À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg-en-Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet. L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden-party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!! Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée. En vie, vraiment.

Couverture Les petites reinesUn résumé très accrocheur, une couverture sympathique et des premières pages remplies d’humour : voilà ce qu’il me fallait ce mois-ci pour apprécier ma lecture !
Les Petites Reines, c’est l’histoire de trois jeunes filles nommées « Boudins de l’année » par un garçon de leur école. Mais au lieu de se morfondre sur leur sort, elles décident toutes les trois de prendre la route à vélo, direction Paris depuis Bourg-en-Bresse. Et les voilà parties !
Ce roman est plein de fraîcheur, d’humour et de sourires. J’ai adoré suivre leur chemin, leur évolution. Ancrée dans une société très actuelle, je me suis sentie très proche de cette histoire et de ces jeunes filles. C’est presque si je n’aurais pas été étonnée si je les avais vues sur BFM ou iTélé en allumant ma télévision.
Mais je dois avouer que je ne suis pas surprise par cette superbe lecture. Clémentine Beauvais est également l’auteure de Comme des images. Et comme pour ce roman, ma lecture fut fantastique. J’ai été immédiatement saisi par le style si fluide et si immersif. Des styles comme je les aime.
Et puis je dois dire que les héroïnes sont des plus attachantes. Choupettes comme tout, ces trois jeunes filles franches et déterminées m’ont immédiatement plu, et j’avais très envie de les voir aller jusqu’au bout de leur projet. 
Pleins de jolis messages, pleins d’espoir et de lutte, Les petites reines est un roman qui peut paraître aux premiers abords juste très sympa. Pourtant j’en suis ressortie avec beaucoup plus qu’un roman sympa. J’ai adoré ma lecture, je me suis sentie bien pendant que je tournais ces pages. J’ai senti une réelle société construite par l’auteure, et ça m’a énormément plu de vivre l’actualité, de suivre leur aventure.
C’était vrai, c’était immersif et j’ai adoré.
À nouveau je ne peux que vous conseiller ce roman et cette auteure. Je pense qu’on peut la lire les yeux fermés ! 

4/5

Les petites reines par Clémentine Beauvais
Éditions Sarbacane (Coll. X'prim)
Jeunesse Aventure
304 p. 15.50 €
 

4 commentaires:

  1. Comme des images m'avait, perso, moins plu que ce livre-ci. Donc, j'avais été très agréablement surprise d'apprécier autant ce road trip délirant =D

    RépondreSupprimer
  2. C'est un des livres que j'ai le plus envie de lire ce moment ; il semble parfait pour les beaux jours :D

    RépondreSupprimer
  3. Quel coup de cœur ! Pour ma part j'étais loin de m'attendre à une lecture aussi géniale, drôle, impertinente ! C'est moderne, c'est intelligent, c'est sensible ! Ma meilleure découverte de l'année pour le moment !

    RépondreSupprimer