INTERSTELLAR | Pourquoi ai-je tant attendu pour le découvrir ?

samedi 9 mai 2015

Réalisé par Christopher Nolan, avec Matthew
McConaughey, Anne Hathaway et Jessica
Chastain.
Novembre 2014
 Lorsque Interstellar est sorti en salle l'année dernière, j'avais très peur d'aller le voir pour plusieurs raisons.
La première est qu'Inception, réalisé également par Christopher Nolan, est mon film préféré. Vu et revu une dizaine de fois, il sait toujours et encore capter ma curiosité et mes sens. Alors forcément, j'avais peur d'être déçue en sachant qu'Interstellar était du même réalisateur.
Il faut aussi dire que le thème de l'espace n'est pas mon sujet préféré - c'est d'ailleurs pour cette raison que je n'ai toujours pas vu Gravity.
Ce combo des deux m'a fait attendre bien trop longtemps avant de découvrir cette merveille.
Au final je n'ai qu'une seule chose à dire : j'ai été époustouflée.


     Parlons tout d'abord du scénario. La Terre va mal. Les populations peinent à se nourrir et l'atmosphère devient de plus en plus hostile. La fin est proche. Cooper, ex-pilote d'essai et ingénieur est désormais agriculteur dans une ferme où il vit avec sa famille. Sa fille Murphy, âgée de dix ans, découvre l'existence d'un fantôme, d'une forme d'intelligence qui cherche à communiquer avec elle. Grâce aux codes transmis, Cooper et sa fille vont découvrir l'existence une base appartenant à la NASA. Cooper est alors mis à disposition pour une mission particulière mais pas des moindres : participer à une mission spatiale afin de trouver un moyen pour donner une chance à l'humanité.

 
      J'ai apprécié cette mise en place de l'histoire. Le début a un côté très post-apocalyptique qui m'a beaucoup plu. On ne sait pas trop quand le cadre prend place, mais on sent que ce futur là est proche, trop proche et ça en devient presque inquiétant. Toute la tension est installée sans qu'on sache vers quoi on se dirige.
Cooper et sa fille Murphy sont vraiment au centre de l'intrigue. Le frère et le grand-père de Murphy, qui vivent avec eux, ne sont pas des éléments essentiels de l'histoire. Petite fille brillante et douée d'une intelligence remarquable, Murphy va se révéler être très attachante. Cooper quant à lui est vraiment intéressant. Il est très attaché à sa famille et va tout au long du film la garder en tête, agir pour elle. Tout l'amour ressenti pour elle va se transformer en énergie remarquable qui nous tient en haleine tout au long du film.
J'ai beaucoup aimé cette relation père / fille que j'ai trouvé tellement réelle, palpable et touchante. Murphy est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Je dois aussi dire avoir apprécié le choix qui a été fait concernant la relation entre Cooper et Amelia Brand. Je n'avais pas du tout envie que ça parte dans une romance insupportable et pas nécessaire. Fort heureusement ça n'a pas du tout été le choix du réalisateur (ô grand merci) et ça n'en a été que plus agréable de se concentrer sur l'essentiel. 
      Visuellement parlant, le film est impressionnant. Peut-être que ses effets spéciaux seront désuets dans une dizaine d'années, mais pour l'instant c'est remarquable. Rien n'est chip ou de trop, tout est vraiment propre et intéressant à voir. Je ne suis pas forcément fan de ce qui tourne autour de l'espace. Mais graphiquement ça donne envie de regarder.
      Un autre élément gagnant du film selon moi est la bande sonore. Il faut aussi relever que faite par Hans Zimmer elle ne pouvait être que de qualité. Selon moi, il manque quand même le thème qui nous fait vibrer tout au long du film et qui nous reste en tête plusieurs heures après. Mais il faut avouer qu'elle reste incroyable. Le spectateur oscille entre un tic-tac angoissant, récurrent et un silence spatial à couper le souffle. Ce sont d'ailleurs les scènes silencieuses qui prennent le plus au ventre.


      L'effet que j'ai ressenti a vraiment été excellent. Jusqu'à la fin j'ai été tenue en haleine, impressionnée et intéressée. Le film passe ses quasi trois heures avec un très bon rythme. J'ai ressenti énormément d'émotions en le visionnant. Certains passages m'ont carrément émue aux larmes : la relativité temporelle impressionnante (une heure pour environ sept ans) est ce qui m'a le plus bouleversée.
Finalement j'ai été agréablement surprise, émue mais surtout très contente de l'avoir enfin vu. Je regrette presque de ne pas être allée le voir au cinéma, même si le format télévisé m'a permis de faire pause, et tenter de suivre pas à pas l'histoire pour ne rien louper.
Encore une fois, Christopher Nolan m'a conquise et reste pour moi une valeur sûre dans ce genre reflexion, scientifique, science-fiction qu'avait également Inception.

9 commentaires:

  1. J'ai aussi découvert ce film ressemant et je suis d'accord avec toi, c'est une vraie merveille ! Interstellar est vraiment aussi impressionnant qu'émouvant.
    Bref, j'ai adoré ce film et je regrette de ne pas être allé le voir au cinéma :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Raah je savais que j'aurai du aller le voir sur grand écran :p

      Supprimer
  2. Tu me donnes encore plus envie de le voir :D et j'avais aussi beaucoup aimé inception !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooh génial :D Celui ci est vraiment bon également !

      Supprimer
  3. J'avoue que tu me tentes bien ! J'ai aussi adoré Inception *^*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Inception ♥ Je ne l'ai pas trouvé aussi sympa (je mets la barre haut en le comparant à Inception) mais j'ai vraiment adoré en tout cas ! Je te le conseille.

      Supprimer
  4. Pourquoi ne l'ai-je toujours pas vu ! Je pense le regarder prochainement surtout que le côté esthétique va à coup sûr me plaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, l'esthétique du film est magnifique !

      Supprimer