Chère Ijeawele ou un manifeste pour une éducation féministe

samedi 29 avril 2017

http://www.croquelesmots.fr/2017/04/chere-ijeawele-manifeste-feministe-chimamanda-ngozi-adichie.html

Quand l'année dernière j'ai découvert Americanah avec le club de lecture Faites le tour du monde, je ne pensais pas apprécier autant cette auteure. Depuis, mon intérêt autour de ses productions a été assez faible mais il est remonté en flèche ces derniers jours lorsque j'ai vu passer sur les réseaux sociaux Chère Ijeawele

La question du féminisme | Ijeawele est une amie proche de Chimamanda. À la naissance de sa fille, elle demande conseil à Chimamanda pour une éducation féministe. C'est cette lettre destinée à son amie que l'auteure nous livre aujourd'hui. 
Je me suis toujours considérée comme féministe. Fille unique enfant et adolescente, mes parents m'ont toujours éduquée en tant qu'individu responsable, rapidement autonome, indépendante et ambitieuse. À travers mes différentes lectures et les différents discours que j'ai pu entendre autour de moi, j'ai pu façonner le féminisme dans lequel je me reconnais. J'en connais malheureusement trop peu sur la théorie des genres, sur les théoriciennes féministes pour m'attarder trop longtemps sur le sujet sur lequel je risquerais de me tromper. Mais si Emma Watson est pour moi un rôle modèle en tant que femme et féministe, je dois dire que Chimamanda Ngozi Adichie vient de la rejoindre au sein de mon esprit. Parce que si je devais résumer ma position face au féminisme, je pense que je choisirais son livre. Bien-sûr, il y a quelques points sur lesquels mon opinion divergent, mais l'essence de ce féminisme correspond à la vision que j'en ai.
Il y a quelques jours, je suis tombée un peu par hasard sur sa conférence We all should be feminist qui a donné une version publiée disponible à petit prix chez Folio. Pendant son discours, je suis restée fascinée par ses propos pertinents et éloquents. C'est notamment ces quelques minutes qui ont finies de me convaincre de livre ce manifeste. Et plus je découvre ses ouvrages, plus j'ai envie d'en lire d'autres.


Un format propice au conseil | La forme présentée pour Chère Ijeawele me plaît tout particulièrement. Le format de la lettre a une valeur extrêmement prescriptive, d'autant plus qu'elle fait suite à une demande. Et même si cette lettre s'adresse à son amie, elle s'adresse tout autant au monde entier. S'il y a quelques détails de la vie d'Ijeawele, ils servent surtout à contextualiser et servir d'exemples pour appuyer les propos de l'auteure. La notion de conseil est renforcée par un découpage en une dizaine de chapitres qui correspondent à chaque fois à des suggestions concernant un thème de l'éducation.
J'ai été soulagée de voir que ce manuel s'adapte assez facilement à une fille qu'à un garçon. Et puis il permet de remettre en question sa propre éducation, ses agissements au quotidien et invite à agir parfois autrement.

Bien évidemment, c'est un livre que je conseille à tous et à toutes. Il faut plusieurs lectures je pense pour s'imprégner de chacun de ces chapitres. Et même si on n'est pas d'accord avec certain, il est très facile, je trouve, de se l'approprier.

Je vous conseille également son livre Americanah qui est une lecture qui est extrêmement enrichissante. J'avais apprécié son point de vue affuté qui traite du racisme et du sexisme, que ce soit dans les sociétés africaines ou occidentales.

Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe
de Chimamanda Ngozi Adiche (Gallimard) - 80 pages, 8.50 €

15 commentaires:

  1. J'avais hésité à me le procurer ! La prochaine fois, je n'hésiterai pas ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avais hésité aussi mais en le feuilletant j'ai été convaincue ! J'espère que tu le seras aussi :)

      Supprimer
  2. salut! j'ai découvert cette autrice grâce à Americanah moi aussi, puis j'ai lu en français we should all be feminists (le titre en français est mal traduit d'ailleurs) et je suis impressionnée par son bon sens et sa belle plume...elle porte une voix universelle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)
      Oui je trouve la traduction dommage aussi... Alors que ça me semble pas compliqué haha.
      Je pense que je me procurerais le livre histoire de compléter ma bibliothèque de ses titres !

      Supprimer
  3. Comme toi, mon modèle féminin (et féministe) est Emma Watson ;)
    Ça fait plusieurs fois que je vois "Chère Ijeawele, ou un manifeste pour une éducation féministe" en librairie, pendant des salons...; et je crois bien que tu m'as convaincue à le lire !
    J'ai aussi "Americanah" qui m'attend sagement dans ma bibliothèque... Ce sera l'occasion de découvrir cette autrice :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! :)
      Haa trop cool, j'espère qu'il te plaira. J'ai tellement adoré ! Americanah est une sacrée histoire, vraiment longue mais un véritable voyage. :) Bonne lecture alors..

      Supprimer
  4. Ce livre a l'air très intéressant, j'irai regarder la vidéo^^ !!

    RépondreSupprimer
  5. "We all should be feminists" me tente depuis un moment, mais puisqu'il est sorti en librio (il faut vraiment que je me tienne davantage au courant des sorties!) je pense que je me l'achèterais pour ma prochaine lecture. "Chère Ijeawele" a l'air très intéressant aussi. Merci pour la découverte !
    Cette auteure m'intéresse de découvrir. J'ai raté le bookclub d'Americanah de peu, j'espère rattraper le coup bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Gaëlle ! Oui puis pour 2 euros ça ne fait pas trop mal au panier -^^-
      Franchement je te conseille vraiment cette auteure, elle me plaît beaucoup et sur le thème du féminisme je ne pourrais que la conseiller :)

      Supprimer
  6. J'avais beaucoup aimé lire son roman Americanah que j'avais trouvé très riche en réflexions diverses.
    Je n'hésiterais donc pas à me procurer celui-ci si je le vois en librairie ! Merci pour ta chronique ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui franche n'hésite pas, surtout si tu as passé un bon moment de lecture avec Americanah ! :)

      Supprimer
  7. Il fait parti des sélectionnés pour le prix littéraire UNICEF 2017 catégorie des 15 - 18 ans. C'est chouette parce que ça va permettre à pas mal de lycéens de le lire et en médiathèque on va faire pas mal de médiation dessus. Bon maintenant c'est à mon tour de le lire pour pouvoir en parler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooh je ne connais pas du tout ce prix ! Je vais aller voir, ça me donnera peut-être d'autres idées de lecture.

      Supprimer
  8. Coucou!

    Moi aussi j'ai découvert Chimamanda Ngozi Adichie avec Americanha, quelle claque!
    Je rejoins ton avis sur le format: très court, cool pour s'initier, fille ou garçon et finalement il est incitatif à approfondir par la suite! J'avais moi aussi posté un article sur cet essai, je m'aperçois qu'on a le même plaid (merci Ikea^^). Si jamais l'envie t'en dit, je serais ravie que tu prennes 5 minutes pour lire mon article à moi, même si on se rejoint beaucoup! ;) ( ici: http://little-zommbie.blogspot.fr/2017/04/chimamanda-ngozi-adichie-chere-ijeawele.html ) Cet article me tenait beaucoup à coeur quand je l'avais rédigé :)
    Voilà voilà, j'ai terminé!
    PS: ton blog est un cocon de bonheur, je le lis souvent de façon discrète, je me décide enfin à laisser ma trace...^^)

    RépondreSupprimer