Chronique 102 : Frangine de Marion Brunet

vendredi 11 octobre 2013

Couverture FrangineFrangine
   (Partenariat)
     
Éditions : Sarbacane (X'prim)
Genre : Jeunesse Contemporaine
Nombre de pages : 262
Prix : 14.50  € 
Publié en : 2013
Quatrième de couverture, Synopsis : 

"Il faut que je vous dise... J'aimerai annoncer que je suis le héros de cette histoires, mais ce serait faux.
Je ne suis qu'un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de la famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l'enfance, et mes racines, même coupées.
Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates.

C'est à moi que revient de conter nos quatre chemins. Comment comprendre, sinon ?"



Elle est née en 1976. Après des études de Lettres et quelques tentatives d'exil – Madagascar, Budapest –, Marion Brunet décide d'être éducatrice spécialisée et travaille actuellement en psychiatrie, dans un hôpital de jour pour adolescents. Elle anime en parallèle des ateliers d'écriture au sein d'une compagnie théâtrale, pour les comédiens et divers groupes d'écoliers et de collégiens. 
Frangine (Sarbacane – collection X'prim – 2013) est son premier roman.
Elle vit à Marseille.  (Babelio)


          
Joachim et sa sœur Pauline sont tous les deux nés par Fécondation In Vitro et deux mères au lieu d'une seule. Alors que Joachim est quant à lui parvenu à trouver sa place au lycée, tout n'est pas similaire pour la jeune Pauline qui commence son année en seconde. Persécutée, et voulant affronter le monde seule, son frère vit de son côté des émois amoureux compliqués.
 

Je tiens à remercier tout particulièrement les Éditions Sarbacane ainsi que Claire et Anaïs pour leur envoie. Frangine était un roman qui m'était inconnu, mais désormais je ne saurai que vous le recommander tant cette pépite en vaut la chandelle. 
Ce n'est même pas une question d'hésitation : Ce roman est une merveille à ne pas rater. 
De plus, ce fut l'occasion d'une lecture commune très sympathique avec ma copinette Audrey du blog Le souffle des mots et je vous invite à découvrir sa chronique ►

Points sombres:
Aucun, sans hésitation. 

Points lumineux :
TOUT. C'est à dire : L'immersion juuuuste parfaiiiiite ♥, l'énorme attachement aux personnages, une intrigue sympathique, un roman hyper réaliste dans ses propos, et un sentiment d’additivité qui nous pousse à garder ce roman entre nos mains. 

 Comment vous dire.. Ce roman est tout simplement une pépite qui fait que vous ne pouvez absolument pas passer à côté. Pour tout vous dire, voilà bien longtemps que je n'avais pas lu un roman si addictif. Je crois avoir perdu plusieurs heures de sommeil à cause de celui-ci ne parvenant pas à décrocher de ses lignes. Et quand bien même j'y suis parvenue, le livre n'a pas cessé de me hanter et m'endormir ne fut pas chose aisée.
Alors pourquoi une telle obsession ?
Tout d'abord, l'écriture de l'auteure est grandement réaliste, et je n'avais pas l'impression de lire l’œuvre d'une auteure ayant quitté les bancs de l'école depuis plusieurs années, mais bien au contraire une auteure vivant dans ce lycée et qui connaît ses moindres failles. De plus, elle ne nous impose pas sa propre vision du lycée, et là je vous avoue que la moindre scène a été imaginée, pour ma part, dans mon lycée. Cela n'a fait que rajouter un réalisme absolu.
De ce fait, ayant mon lycée en tête, je me suis ensuite attachée aux différents protagonistes de cette histoire, comme si après tout Joachim était dans ma classe, pourquoi pas un ami, et sa sœur également. Et avec un attachement autant présent, comment rester de marbre ? Ce qui arrive à ces personnages est bouleversant, dérangeant et pourtant tellement réel. Je crois que l'une de leurs grandes qualités est qu'ils sont humains. L'auteure est parvenue à retranscrire sans faute le comportement adolescent à travers son côté le plus sombre mais également grâce à son côté le plus lumineux. Je crois d'ailleurs qu'à plusieurs reprises je me suis retrouvée sous l'emprise d'un resserrement de la gorge, sentant les sanglots m'envahir.
Le contexte y joue énormément aussi puisque c'est un roman très contemporain, et sa modernité nous rapproche encore plus de chaque intrigue, de chaque personnage, de chaque mots. Nous nous sentons proche de cette époque qui nous fait vivre et qui nous terrifie, chaque détail qui s'y réfère est une prise d'oxygène pour mettre en réalité de ce roman.
La parcours de Pauline, harcelée, est tout simplement fracassant. Et quelle ne fut pas réaction dès lors que je sus les profondeurs des menaces, quelle réaction terrible j'ai eu lorsque je me suis imaginée à sa place, tant attachée à elle.
Je trouve aussi qu'avoir un point de vue de grand frère est quelque chose d'excellent. J'ai adoré connaître les pensées de ce Joachim qui m'ont paru si puissantes et si perdues pourtant. Enfermées dans sa colère, sa peur et ses envies, ses pensées se mélangent et vivent en vous comme un petit feu qu'on alimente en absorbant l'encre qui est sous nos yeux.
J'ai vraiment été agréablement surprise par ce petit roman, et j'avoue avoir été totalement conquise. Je vous le conseille sans aucune restriction, car voilà bien longtemps que je ne m'étais pas retrouvée face à une lecture pareille.
Merci Marion Brunet, merci Sarbacane pour cette parution ! 

10 commentaires:

  1. Un des meilleurs Sarbacane que j'ai pu lire <3
    Apparemment, on est tous d'accord, ce livre est une merveille !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, en effet ! Quelle chance, j'espère que beaucoup le liront :)

      Supprimer
  2. Il est franchement magnifique ce livre ♥ Il délivre un message merveilleux, et tout le monde devrait le lire, rien que pour se rendre compte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je suis complètement d'accord ^^

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Décidément, ce roman fait l'unanimité !

      Supprimer