BLACKBIRD, l'héroïne, c'est toi.

dimanche 20 septembre 2015


 Liste des choses que je sais :

Je suis à Los Angeles
Je me suis réveillée sur les voies du métro à la station Vermont-Sunset.
Je suis une fille et j'ai de longs cheveux noirs.
J'ai un oiseau et un code (FNV02198) tatoués sur le poignet droit.
Je suis en fuite.
Des gens essaient de me tuer.

Tu as décidé de lire ce roman pour sa narration et son trailer à couper le souffle. Lorsque tu l'as regardé tu as presque eu peur, tu t'es sentie concernée, impressionnée et tu as eu tout de suite envie de découvrir ce livre. Tu ne sais pas vraiment de quoi ça parle mais tu sais que c'est l'histoire d'une fille qui a perdu la mémoire et qui est le centre d'une traque. On te cherche, et tu veux savoir qui tu es.


Tu as pris ce livre car quand tu l'as feuilleté, tu as remarqué la narration à la seconde personne du singulier. C'était toi qui découvrais les lieux où tu te réveillais, toi qui essayais de comprendre. Tu t'es donc plongée dans ce roman. 

Au début tu peux être déstabilisée. Tu as vu que certaines personnes avaient moins apprécié cette narration. Au contraire, toi, tu trouves ça passionnant. Alors que tu trouvais déjà les livres à la première personne extrêmement immersif, tu te dis que maintenant c'est encore mieux et que tu es plongée dans un univers complètement inconnu. Tu apprécies la première partie du livre qui joue énormément sur ce "tu" omniprésent et tu trouves ça excitant. Tu as presque peur, tu veux en savoir plus. Petit à petit cependant, tu ne sais plus où en est l'histoire, et une fois passée la moitié tu sens que ça part un peu dans tous les sens. Tout s'accélère et tu as un peu du mal à suivre le rythme. Il faut dire que tout s'enchaîne très vite, tu te rends comptes que dans cette histoire tu n'es pas seule et qu'il y a beaucoup plus derrière ces lignes qu'un simple scénario. Tu te retrouves quand même très vite perdue, et tu apprécies un peu moins la seconde partie du livre. 

Couverture Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meursMalgré tout tu restes bouche bée devant l'ingéniosité de l'auteur. Tu sais que ce n'est pas la première à avoir fait ce choix, mais tu n'avais jamais lu de romans jeunesse / YA avec une telle originalité. Tu te dis que tu veux découvrir beaucoup plus de livre dans ce genre. Tu ne sais pas si tu liras la suite en revanche. Tu t'es sentie réellement vivante à travers cette histoire mais la suite ne t'a pas suffisamment mise en émoi.

★★★★☆ Tu as beaucoup aimé.. !

Nom de code : Blackbird, tome 1 : Cours ou meurs d'Anna Carey aux éditions Bayard (2015) / 286 pages / 15,90 €

3 commentaires:

  1. ça doit être assez spécial de lire un livre avec ce style ^^ il me tente bien !

    RépondreSupprimer
  2. Le livre m'avait déjà accroché un peu mais par contre le trailer est très spécial je trouve ..

    RépondreSupprimer