Illuminae : incroyable.

jeudi 29 septembre 2016


Il y a peut-être un an ou deux, nous avons énormément entendu parler d'Illuminae sur la blogosphère anglophone. Il s'agit un roman young-adult qui a pour thème l'espace et la science-fiction. Lorsque j'en entendais parler, il ne m'intéressait pas particulièrement. En revanche, lorsque j'ai pu voir des photos de l'intérieur, j'ai tout de suite eu le coup de coeur pour son originalité.

En fait, Illuminae ressemble à tout sauf à un roman. La narration est tellement originale et atypique que ce sera l'affadir que de le décrire comme tel. Ce texte, c'est bien plus. C'est un véritable dossier de 600 pages qui comportent des mails, des comptes-rendus, des échanges, des rapports de vidéos surveillance, des messages officiels, des communications et bien plus encore. Ouvrir Illuminae c'est se rendre compte que chaque page est différente de la précédent. Et ça rend l'histoire assez incroyable. Finalement, on se rend rapidement compte que les 600 pages vont passer beaucoup plus vite que prévu. Elles pouvaient sembler intimidantes au départ mais cette mise en page instaure un style des plus efficaces.

 L'autre point qui m'a immédiatement séduite est celui de la romance. Oui oui, la romance. Moi qui déteste ça. J'avais d'ailleurs confiée mes craintes à l'attachée de presse lorsque ce roman m'avait été proposé. "La romance, vous êtes sûre qu'elle va me plaire ?" Et j'ai osé tenter. En fait, ce n'est pas une romance young-adult comme on en a l'habitude. Et vous savez pourquoi ? Parce qu'elle a commencé bien avant que le lecteur arrive. En fait, lorsque les deux héros se séparent, leur relation avait commencé il y a déjà un an. Donc ils se connaissent et avaient déjà vécu une histoire. Leur personnage ne s'est pas construit sous notre regard et ça c'est plutôt sympa ; le personnage est crédible dès le début. Pour moi qui suis souvent sceptique sur les héros et héroïnes que l'on rencontre dans le young-adult, je dois avouer que ça m'a fait du bien.

Après, il est vrai que j'ai trouvé le dernier tiers du livre un petit peu long. J'avais hâte de connaître le dénouement et certaines phases prenaient plus de temps que je ne l'aurais souhaité. 
Mais pour tout vous dire, c'est bien le seul point qui m'a chagriné. Le reste m'a conquise : les personnages, l'intrigue, la forme qu'elle prenait et cette mise en page atypique. Tout fonctionne et se complète parfaitement. 

Illuminae est vraiment une perle de cette sortie littéraire. Je suis ravie qu'il voit le jour en France et moi qui ne souhaitait préalablement pas le lire me voici conquise. J'ai hâte de pouvoir découvrir le second tome surtout s'il garde tout ce qui a fait le charme du premier tome.

Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange...

Illuminae, tome 1 : Dossier Alexander - OI de Amie Kaufman & Jay Kristoff
Casterman, 607 pages,  19,90 €

9 commentaires:

  1. Moi qui n'aime pas les romances non plus si tu as apprécié celle ci c'est que ça peut peut être me plaire. Ce n'est pas non plus le point central du récit en plus? En tous l'intérieur est très intriguant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle reste quand même assez présente.. mais du coup comme je l'ai apprécié ça ne m'a pas dérangé ! Les personnages sont loin des clichés habituels aussi. Le mec n'est pas forcément le bad boy brun ténébreux !

      Supprimer
  2. C'est vrai que la romance change :) Et, la narration est top. Un premier tome que j'ai adoré.

    RépondreSupprimer
  3. Ce roman a tellement l'air topissime et hyper original. ♡
    Il est entré dans ma wish-liste et j'ai hâte de pouvoir le lire.

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai dans ma PAL en VO mais j'ai un peu peur que le vocabulaire soit trop compliqué !
    Belle chroniques ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha j'avoue que ça ne m'a pas interpellé du tout en français mais c'est vrai qu'il y avait certains termes techniques.. !

      Supprimer
  5. J'avoue que tu m'a convaincu avec l'intérieur du livre! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, c'est ce qui m'a convaincu aussi ! ;)

      Supprimer
  6. Ta chronique me donne super envie ! :) Bon, techniquement il me faisait déjà un peu de l’œil, (surtout quand je l'ai ouvert l'autre jour en librairie et que je suis restée bouche bée par l'intérieur...!), mais ton avis sur l'aspect romantique du livre me rassure je dois dire.

    Je compte me le prendre bientôt (en VF, parce que la VO sur un truc comme ça me rebute un peu ^^), bilan dans quelques temps !

    RépondreSupprimer