♥ Chronique 43 : Jolies Ténèbres (BD), Kerascoët

samedi 13 octobre 2012


                     Jolies Ténèbres

Édition : Dupuis
Genre : Bande-Dessinée, Fantastique, Conte
Nombre de pages : 94
Date de sortie : 2009
Prix : 16.00 €

Quatrième de couverture 

"Ne t'inquiète pas. Je te promets qu'il ne t’arrivera plus rien de grave, maintenant. Je fais de mon mieux pour que les choses redeviennent comme avant, tu me crois ?"
                                 ~
Ce récit qui ressemble à un conte pour enfants met en scène le monde du petit peuple de la forêt. Mais derrière l’apparence d’un univers merveilleux se dissimulent parfois la peur et la méchanceté… 
Entre Alice au pays des merveilles, Miyazaki et David Lynch, Jolies ténèbres est un conte cruel et enchanteur en forme de miroir de la condition humaine. (Livr@ddict)


Les auteurs : Kerascoët est le nom d'artiste, créé en 2000, d'un couple de dessinateurs d'illustration, de bande-dessinée et d'animation français, composé de Marie Pommepuynée en 1978 à Brest et Sébastien Cosset, né en 1975 à Paris.
Le nom de ce couple d'auteurs vient du village de Kerascoët en Bretagne où a grandi Marie Pommepuy.




Mon avis :



Je dois avouer que j'ai du mal à savoir comment écrire ma chronique pour ce livre. Pour moi, c'est un véritable coup de coeur dérangeant. 

Tombée sur ce livre par hasard à la médiathèque, je fus complètement charmée par sa couverture. Je la trouve juste splendide.
Le titre est ravissant, laissant libre court à l'imagination sur le contenu du livre. L'ayant feuilleté sur place, ces aquarelles à la technique irréprochable (en espérant ne pas me tromper) m'ont initié dans un rêve.

A première vue une bande-dessinée pour enfant, elle n'est rien de cela. Au contraire, elle n'est pas du tout destinée à un public en bas âge, et s'accepte dans les lectures plus adultes.

On assiste à la décomposition d'une petite fille, âgée de neuf ans tout au plus. Pendant ce temps, de tous petits bonhommes vivent leur petite vie autour d'elle. 
Bien que je n'ai pas trouvé l’intérêt de l'intrigue, mise à part savoir comment est-elle morte, on se laisse bercer par l'histoire, et s'imprégner des images.

La lecture se fait très rapide et nous invite dans une ambiance magique.

A travers ma lecture, j'ai trouvé les dessins tellement beaux, tellement parfaits que j'en fus d'autant plus choquée, d'autant plus écoeurée, d'autant plus atteinte. 
La violence de certaine scène, qui ne semble choquer personne dans ce bas monde, la cruauté des personnages, pourtant acceptée par tous, nous font réagir devant ce livre.

Tout paraît beau, innocent, naïf. Pourtant, tout est cruel, choquant, bouleversant.
Et sincèrement, j'ai vraiment, vraiment envie de me la prendre. 
Je la conseillerai à tout ceux qui tombent dessus.

Concernant la trouvaille d'un sens caché, d'une analyse profonde, je ne pourrai sincèrement pas vous en donner. Je l'ai vraiment lu avec un état d'esprit innocent, et au premier degrés de lecture et je pense l'avoir apprécié d'autant plus.





[Kyeira]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire