Chronique 42 : Chroniques de la fin du monde, tome 2 : L'éxil de Susan Beth Pfeffer

dimanche 7 octobre 2012

Couverture Chroniques de la fin du monde, tome 2 : L'exilChroniques de la fin du monde : 
                                L’exil.

Édition : Pocket Jeunesse
Genre : Science-Fiction
Nombre de pages : 334
Date de sortie : 2008 (original) ; 2011 (France)
Prix : 17.50 €

Quatrième de couverture

"Lorsqu'un astéroïde percute violemment la Lune, semant le chaos dans le monde entier, Alex Morales se retrouve seul avec ses deux sœurs.
Il n'a pas dix-huit ans et doit se débrouiller dans New York, envahie par les flots. Pour chercher ses parents disparus, trouver de quoi manger, de quoi se chauffer, et simplement pour survivre, Alex sera amené à faire des choix qui changeront son destin à jamais."





L'auteure : Susan Beth Pfeffer est née à New York en 1948. A six ans, elle décide qu'elle sera écrivain. Depuis, elle a écrit plus de soixante romans dont The Year Without Michael primé à de très nombreuses reprises e qui a reçu le prix du meilleur livre pour adolescents, décerné chaque année par l'association des bibliothécaires américains.



                    Mon avis

J'attendais avec hâte de connaître la suite de notre petite famille. Et quelle surprise, rien à voir, on tombe sur Alex, et sa vie à New York.
Finalement, j'ai adoré aussi.

L'auteure nous offre ici un roman plus sombre que le premier. On apprend les catastrophes en ville, qui ne sont certes pas mieux que celles de la campagne. 
Le récit se déroule en même temps que le premier tome. Commence le même jour (ou presque) et termine un peu plus tôt. On nous avance donc pas plus sur l'avancée du monde et ce qu'il en adviendra.

En revanche, j'ai beaucoup apprécié avoir une autre version de l'histoire. La narration change légèrement. Elle est racontée à la troisième personne, du point de vue d'Alex. L'auteure nous laisse le calendrier (qui contient d'ailleurs une coquille à un moment !) ce qui est vraiment agréable.

Il est vrai que je me suis moins attachée à Alex qu'à Miranda, et c'est sans aucun doute du à la narration. Néanmoins, j'ai vraiment aimé le personnage de Julie, qui m'a plus intriguée que les personnages secondaires du roman précédent. 
Ici, la Lune n'est plus aussi importante que dans le précèdent tome également. Les conséquences en revanche y sont bien présentes. Même si, dès que je vois la Lune, je ne peux plus m'empêcher de l'imaginer mille fois plus imposante chez nous.

Par contre, j'ai vraiment besoin de connaître la suite de cette histoire, et j'espère que le tome 3 m'avancera un peu plus.

Toujours pas un coup de coeur, mais une lecture très agréable, et vraiment intéressante. 

Couverture Chroniques de la fin du monde, tome 1 : Au commencementCouverture Chroniques de la fin du monde, tome 3 : Les SurvivantsCouverture Chroniques de la fin du monde, tome 4

[Kyeira]

Aucun commentaire:

Publier un commentaire