Enfant du Chaos : nouveauté Naos !

samedi 18 février 2017

http://www.croquelesmots.fr/2017/02/enfant-du-chaos-eva-simonin-avis.html
Comme d'habitude, je ne vanterai jamais assez les mérites des Moutons Électriques. Ne vous fiez pas à sa taille de petite maison d'édition des Indés de l'Imaginaire car de grands titres vous attendent. Soulignons aussi leurs livres particulièrement soignés et leurs couvertures tout simplement incomparables. Bref, je suis admirative de leur travail et je suis toujours contente de découvrir leurs nouveautés. 

C'est ainsi que j'ai eu l'occasion de lire Enfant du Chaos d'Eva Simonin. Il fait partie de la collection Naos, la collection young-adult de la maison d'édition. Mais attention, on est loin du young-adult traditionnel aux codes connus de ses lecteurs. Alors qu'on peut reprocher au genre sa simplicité d'intrigue, et des personnages dont la psychologie reste en surface, il est impossible d'attribuer le qualificatif "simple" à ce roman. 

Depuis la mort du dieu de l’Équilibre, le chaos ne cesse d'augmenter.
À Okkia, il engendre des spectres, êtres monstrueux qui se nourrissent des humains. Les pompiers régulent la menace de leur mieux, mais ils arrivent trop tard pour sauver la famille d’Anielle. Unique rescapée, la jeune femme décide de rejoindre leur rang pour lutter à son tour contre incendies, tempêtes surnaturelles et créatures dangereuses.
Mais ses origines pèsent lourd sur ses épaules et compromettent sa place parmi les pompiers. Son existence n’est-elle qu’une nouvelle manifestation du chaos ? Anielle n’aura de pire ennemi que sa propre nature, convoitée par certains, redoutée par d’autres.

Je dois dire qu'il est d'ailleurs plus complexe que ce à quoi je m'imaginais et cela a beaucoup peiné ma lecture. La maison d'édition reste fidèle à ce qui la rend de qualité : des auteurs francophones aux plumes soignées et uniques. Celle d'Eva Simonin ne fait pas exception à la règle puisqu'elle est à l'image de son univers. Le roman est d'une richesse abondante et si l'on peut souligner cette grande qualité, je dois dire que c'est aussi une prise de risque. Pendant ma lecture, j'ai parfois eu l'impression de faire face à une écriture assez hermétique où j'avais du mal à me plonger. Je pense que cela est également dû aux nombreuses ellipses qui habitent le récit et qui le rythme parfois trop rapidement.

Néanmoins, ce roman a le mérite de proposer une intrigue et des personnages que je n'avais jamais vu jusqu'alors. Étrangement, il m'a rappelé l'atmosphère de Fahrenheit 451 - mais ce doit être dû au corps des pompiers. Pourtant, ajoutez à cela un dose de fantastique presque terrifiant et d'un monde avec un réel relief, et vous obtenez un récit unique qui pourra vous hanter l'esprit plusieurs heures.

Même si je reste avec un avis en demi-teinte sur ce premier tome, je ne peux que vous conseiller de découvrir les Moutons Électriques, ne serait-ce que si vous êtes comme moi amateur de fantasy. Si vous aimez les univers atypiques ou le young-adult revisité de fond en comble, ce livre pourrait bien vous séduire.

Les Veilleurs, tome 1 : Enfant du chaos d'Eva Simonin
Les moutons électriques - 2016
351 pages - 16 €

Aucun commentaire:

Publier un commentaire