Ça fait plusieurs jours que je n'ai rien posté sur le blog car j'ai eu un mois de juin épuisant. Je suis partie en vacances deux semaines, j'ai eu du monde une semaine chez moi, et voilà que j'attaque le boulot pour juillet ! 
Ce soir, je me suis préparée une petite liste avec le retard des articles que j'avais à écrire, des vidéos à tourner, des livres à lire et à critiquer (dans le sens "donner mon avis"). Mais je vous avoue que n'étant pas chez moi je perds tout mes repères et ne parviens pas à m'organiser pour lire et donner mon avis sur le livre en question.

Bref, vous devez sûrement vous demander où est-ce que va mener cet article ? 
J'ai tout simplement envie de parler d'une chose que j'ai eu du mal à formuler dans le titre : est-ce qu'être blogueuse / booktubeuse m'oblige à parler de tout ce que je fais, lis, ect ?
Je pense que cette question manque de clarté, mais pas de panique, j'en viens à l'expliquer. 

Récemment j'ai lu des livres qui ne m'ont pas plu, ou pas tellement intéressé. En tant que blogueuse littéraire et booktubeuse, je me dois de parler de ces livres que j'ai lus à travers des articles dédiés à ces livres ou dans mes points lectures. Normal me direz-vous puisque le but même d'un point lecture est de vous parler de mes dernières lectures.
Mais.. parmi ces livres, il y en a dont je n'ai pas du tout envie de parler, des livres qui ne m'ont pas intéressé. Parfois, il y a des livres que j'ai aussi envie de garder un peu pour moi, au moins le temps de ma lecture (croyez-moi, si c'est un coup un coup de coeur vous m'entendrez en parler pendant des jours !)
Il y a certains livres qui traversent mes lectures sans qu'ils me marquent ou m'interpellent. Certains ne me plaisent pas assez pour que je désire en parler.

J'ai envie de commencer à parler que de ce que j'ai envie d'aborder. 
C'est pour quoi vous verrez peut-être moins d'articles puisque moins de lectures qui m'intéressent vraiment. Ma panne de lecture actuelle ne m'aide pas dans cette organisation, mais j'ai vraiment envie de prendre une nouvelle lignée d'articles plus positifs qui vous donnent vous aussi de lire ce que j'aurai pu découvrir.
J'ai aussi envie d'aborder de nouvelles choses. Le mots ne se trouvent pas que dans les livres mais un peu partout au quotidien. Pas de panique, je vous partage juste un peu plus de ce qui me touche.. !
Parce que c'est l'été, qu'il fait chaud. Que je veux moins de pression, et plus de plaisir. Parce que c'est plus sympa à lire, et plus intéressant à découvrir !

Tout comme dix mille autres joueurs, Asuna Yûki est piégée dans la forteresse d’Aincrad au cœur du monde virtuel de Sword Art Online. Complètement inexpérimentée, elle éprouve des difficultés à s’adapter à ce nouvel univers, mais très vite sa volonté farouche de survie la pousse à combattre en première ligne. Elle y rencontre Kirito, un mystérieux joueur solo bien résolu à terminer le jeu.
Suivez Asuna et Kirito dans leur conquête de l’Aincrad, étage par étage.

Sword Art Online est un light novel que j'ai pu lire il y a quelques mois. Ça raconte l'histoire d'individus bloqués dans un jeu vidéo. Fan de tout ce qui a attrait à cet univers, j'avais immédiatement apprécié l'immersion de l'histoire. Nous suivons notre héros Kirito qui doit se battre aux côtés des autres joueurs pour atteindre les différents étages, niveaux du jeu afin de le terminer, et libérer le monde prisonnier à l'intérieur. Aucune erreur n'est permise, la mort dans le jeu entraîne la mort réelle du joueur.
Les éditions Ototo m'ont permis de découvrir la version manga, et je dois dire que même si je n'apprécie pas forcément les mangas j'ai passé un bon moment avec celui-ci. 

Contrairement au light novel, le point de vue n'est pas porté sur Kirito mais sur Asuna. J'ai beaucoup apprécié ce changement de point de vue pour découvrir tout ce côté de personnage. 
J'ai aussi trouvé ce que j'apprécié un peu moins dans les mangas, c'est-à-dire tous les clichés dans les dessins. La mini-jupe, la nana qui prend un bain avec cinq ou six plans sur son corps nu. Ça ne m'a pas étonnée de trouver ces planches-là, car c'est très courant, mais c'est ce que j'apprécie le moins dans les mangas..

En revanche, j'ai adoré les illustrations. Le fait de l'avoir d'abord lu en roman ne m'a pas du tout dérangé. J'ai apprécié le fait de voir la transposition des lettres à l'image. Même si je préfère l'immersion du roman, je trouve que ça se lit très bien. 
Pour les fans de la saga, c'est un bon complément qui se trouve vraiment intéressant pour son point de vue. On a ici une multitude d'informations qu'on ne retrouvait pas forcément dans le light novel, et c'est ce qui fait la richesse de ce manga. 

Je n'ai pas lu les précédents mangas liés à l'univers. J'avais lu le light novel, mais je pense qu'on peut sans soucis débuter avec ce roman. 
Néanmoins je vous conseille tout de même de vous pencher sur les premiers volumes ainsi que le roman pour être encore plus à l'aise avec le manga !
En tout cas, peu importe par quoi vous souhaitez commencer, je vous conseille vivement de découvrir cet univers qui est à la fois immersif et surprenant !

Sword Art Online : Progressive, Reki Kawahara, Ototo, 190 p.
http://4.bp.blogspot.com/-8A7D9rfi4rI/VUD_DJbW9eI/AAAAAAAABrc/7HGQ2WLalo4/s1600/watch%2Bdogs.jpg

Mick Wolfe est un ancien militaire qui a failli laisser sa vie et sa réputation en Somalie. Aux commandes de son drone, il a été témoin d’un vol spectaculaire de billets de banque par un petit groupe d’officiers prêts à tout. De retour à la vie civile, il cherche à blanchir son nom mais se retrouve confronté à la Blume Corporation, l’entreprise tentaculaire qui a mis au point le ctOS, l’infrastructure de caméras de surveillance qui quadrille tout Chicago.

Seul contre un ennemi puissant et sans scrupules, Mick va plonger dans les bas-fonds inquiétants de la cité pour tenter de rétablir son honneur sans y laisser la vie. Aiden Pearce, le légendaire hacker qui a mis au pas une bonne partie des gangsters de la ville, acceptera-t-il de l’aider ? Qu’exigera-t-il en échange ? Une course contre la montre en forme de chasse à l’homme commence !

Dans Watch Dogs – Dark Clouds, retrouvez l’univers sombre et hyper-connecté de la nouvelle licence-phare d’Ubisoft, Watch Dogs. Action, cybercriminalité et hautes technologies : suivez pas à pas dans sa descente dans les entrailles de Chicago un hacker solitaire confronté à un défi mortel…

J'étais très heureuse à l'idée de découvrir cette adaptation littéraire du jeu vidéo Watch Dogs. J'en avais beaucoup entendu parler et il me semblait intéressant de la découvrir. Les éditions Lumen et Emily m'ont permis de le faire et je les remercie pour leur confiance. 

L'histoire commence avec Mick Wolfe, ancien militaire qui a rendez-vous avec le célèbre Aiden Pearce, hacker le plus doué qui soit. Alors qu'ils se retrouvent, Aiden se fait tirer dessus, emmener par une ambulance. Pourtant, lorsque Mick va à l'hôpital dans lequel Aiden est censé se trouver, il apprend que personne n'est venu récemment, et surtout, que l'ambulance qu'il croyait avoir vu n'avait jamais bougé de son entrepôt. Mick pénètre dans une histoire dont il ne sait rien. 
Tout cela emmêlé à un côté technologique abouti, à un système de surveillance impressionnant, le lecteur est plongé dans une enquête surprenante. 

Malheureusement cette lecture ne m'aura pas enchanté et je dois dire qu'elle fut assez laborieuse. 
Je ne sais pas si c'est du à ma difficulté à lire ces temps-ci où si c'est tout simplement l'ambiance du roman mais il me fut impossible de me concentrer pour apprécier ma lecture.
J'ai eu tout d'abord beaucoup de mal avec le cadre général. Pourtant je m'attendais à trouver ce cadre-là puisque j'avais vu des extraits du jeu vidéo. Mais je n'ai pas réussi à apprécier et à me fondre dans cette ambiance urbaine. 
De plus, je me suis trouvée extrêmement perdue au début et je n'ai pas su faire face aux difficultés de lectures que je rencontrais. 

Lu depuis quelques jours maintenant, je serai incapable de me rappeler de certains détails. Et je sens vraiment que je suis passée à côté de quelque chose lors de cette lecture. Ça me chagrine énormément d'autant plus que j'étais très heureuse de découvrir ce roman. 
D'autant plus que les avis en général sur ce livre sont très positifs. Il peut vraiment se révéler être excellent, et je pense que je devrais passer par la case 'relecture' pour apprécier finalement cette histoire. Pour l'instant je pense que je mets un peu de côté ce livre qui ne m'a pas enchanté pour le relire avec grand plaisir.

Couverture Watch Dogs - Dark CloudsC'est aussi pour cette raison que je vous demande de ne pas totalement vous fier à mon avis. Je pense que l'état dans lequel je l'ai lu n'était pas le meilleur, et cela se ressent dans mes précédentes lectures également... 
Bien évidemment, lorsque je relirai ce livre, je n'hésiterais pas à rédiger un nouveau billet, plus indicatif sur mon avis. 

J'espère que vous apprécierez quant à vous cette lecture ainsi que son histoire.

Watch dogs : dark clouds écrit par John Shirley, disponible aux éditions Lumen

Après vous avoir présenté Le bleuet, je vous fais découvrir aujourd'hui une nouvelle librairie. J'ai envie de vous montrer certaines boutiques qui méritent d'être connues et désormais je vous présente Book in Bar, un café-librairie absolument charmant et un passage obligé pour tous les amoureux de livres.
J'ai également réalisé une vidéo pour ma chaîne YouTube où vous verrez l'ensemble de la librairie. Si vous désirez la voir il suffit de cliquer ICI

 "Une librairie internationale en ligne pour réserver, commander ou acheter des livres dans toutes les langues : anglais, espagnol, allemand, italien, chinois, russe, arabe, suédois, turc, polonais ... et même français !
Nos délicieux cheesecakes, scones et cookies sont à consommer sur place à Aix-en-Provence."

   
     Comme vous pouvez le voir sur la photo, dès l'entrée on se retrouve dans un cadre absolument idyllique et confortable. Des centaines de livres s'offrent à nous que ce soit sur les bords des fenêtres donnant vue sur des jolies rues pavées, ou sur des tables mises à disposition. 
Chaque élément du décor est choisi avec soin, chaque couleur trouve son harmonie dans son cadre et je dois avouer que je passerais bien mes après-midi ici si je n'habitais pas si loin... 
Des tables où s'assoir sont posées à l'entrée pour vous inviter à boire un café, un thé, un smoothie.
Bref, on adore, et on a envie d'y passer des heures.



L'avantage de Book in Bar, c'est qu'on y retrouve des choses difficilement trouvables dans les autres librairies. Déjà, on a des livres en anglais par centaines ! Le gros point positif est que la plupart de ces romans sont disponibles au même prix que ceux disponibles sur Internet. De plus, on y retrouve des petites collections comme celle de Penguin Classique à moins de 2 € que vous pouvez voir sur la photo. Vous pouvez également craquer pour un joli tote bag, ou bien vous laisser séduire par une boisson chaude. 

Comme vous le voyez toujours sur la gauche, la librairie est adepte du "blind date with a book" qui consiste à choisir un livre en fonction de caractéristiques, commentaires et non en fonction de sa couverture ! Sympa comme idée. 

Et je ne parle même pas du plaisir que l'on ressent lorsqu'on voit toutes ces personnes assises à bouquiner, à lire les journaux mis à dispositions ou tout simplement à travailler accompagné d'un petit quelque chose à grignoter. 
Les libraires sont adorables, le choix des livres est excellent, c'est un véritable coup de coeur pour cette librairie. 
Mais elle ne s'arrête pas à ça. Il suffit de grimper quelque marches pour atteindre un nouvel étage qui vous livrent des ouvrages en espagnol, en turc, ect. 


 
Voilà, j'espère que vous avoir présenté cette librairie vous aura donné envie d'y aller. N'hésitez pas à visionner ma vidéo pour en découvrir les moindres recoins ! 
De plus j'inaugure ce nouveau format avec celle-ci, mais d'autres présentations arriveront très bientôt avec en prime des interviews de libraires passionnés ! 
N'hésitez pas à partager cet article et faire découvrir cette librairie à vos proches. Les librairies sont des établissements à nous faire rêver, alors profitez-en. 

Book in Bar
[ouvert du lundi au samedi 9h00 - 19h00]
4, rue Joseph Cabassol
13100 Aix en Provence
04 42 26 60 07

La Quête d'Ewilan, un monde unique, une traversée exceptionnelle au travers de romans écrits par une plume de maître. Voilà toute la grandeur de ce chef d'oeuvre. 
Alors que les nouvelles rééditions viennent tout juste de paraître chez Rageot, avec des couvertures signées par Krystel, il me semblait idéal le fait de vous présenter cette trilogie, ces romans à lire à tout prix. 

Ewilan, qu'est-ce que c'est ? C'est le chef d'oeuvre d'un homme, Pierre Bottero. Sa jeune héroïne, Camille (nommée Ewilan dans le monde de Gwendalavir) Duciel, va découvrir aux côtés de son meilleur ami Salim toutes les nuances d'un monde qui les attend : Gwendalavir. Ce monde qui leur est encore inconnu n'attend qu'eux pour résoudre le terrible conflit qui règne sur le royaume. Et aux côtés de ces jeunes adolescents, c'est également le lecteur qui s'embarque dans une virée inoubliable. 
Adoptée depuis ses sept ans, Camille n'a plu aucun souvenir de sa jeune enfance. Un jour, alors qu'un camion lui arrive droit dessus, elle effectue le pas sur le côté, pas qui va tout droit la conduire dans un monde inconnu. Là-bas, elle va faire la connaissance d'amis et d'épaules indispensables pour son aventure. Aux côtés de Salim, elle va avoir un objectif, celui de retrouver la trace de ses parents et ramener le calme dans tout le royaume. 

La quête d'Ewilan est le type de lecture que je qualifie comme indispensable. Il y a quelques jours de là, je ne parvenais pas à me plonger de nouveau dans un livre. J'étais bloqué par le style de l'auteur qui se révélait trop brut, par l'histoire qui ne m'intéressait pas, ou un univers que je préférais découvrir plus tard. Finalement, c'est sur les romans de Pierre Bottero que s'est jeté mon dévolu. Arpenter les pages de ses romans fut quelque chose d'incroyable. Je redécouvrais l'univers comme si j'y mettais les pieds pour la première fois.
Les livres de l'auteur mettent en place une fantasy intangible, à l'imagination incroyable. Nous pourrions penser qu'étant donné le fait que la jeunesse est le public visé, le monde pourrait être simple. Mais il n'en est rien. Pierre Bottero maîtrise son monde et ses mots avec une justesse exceptionnelle sans qu'il soit obligé de cadrer son récit pour la jeunesse. Alors certes, notre héroïne découvre le monde de l'adolescence. Mais c'est sûrement l'un des personnages les plus vivaces et intelligents que j'ai pu découvrir. Chaque personnage a un charisme et un potentiel énorme qui fait que tout ce récit aux abords jeunesse se révèle finalement beaucoup plus complexe que cela. De plus, le ton et la maturité grandissent d'une manière remarquable au fil des tomes. C'est un véritable univers qui prend forme, et comme l'écrit Pierre Bottero dans son livre Le Chant du Troll : "Je suis née sous ses yeux", l'histoire prend vie sous notre regard imprégné de Gwendalavir. 

Les personnages choisis sont des modèles de personnalité. Chacun d'entre eux aspirent à divers aspects, mais tous ont des valeurs nobles et loyales. Le message passé à travers ces livres sont d'une justesse rare et c'est vraiment le genre de romans qu'on a besoin de faire découvrir. Ce sont des livres de qualité, tant sur le fond que sur la forme. Car oui, Pierre Bottero est un génie des mots. Il sait les manier avec une passion impressionnante, et ouvrir les premières pages, découvrir les mots écrits par l'auteur est déjà en soi un voyage unique. 
Je regrette sincèrement de ne pas avoir eu la chance de découvrir cet auteur avant. Disparu de notre univers en 2008 par un regrettable accident, Pierre Bottero est l'un des auteurs que j'aurai souhaité le plus rencontrer. C'est une figure essentielle pour la littérature jeunesse française. Je dois avouer que cela fait aussi énormément de bien de mettre en avant des auteurs français. Beaucoup de fantasy aujourd'hui est mise en place par des auteurs anglophones, notamment présents dans les maisons d'édition qui proposent des titres à succès de nos jours. Pourtant, des véritables perles existent, et il est indispensable d'en prendre soin, de les propager à travers les ans, les générations, les esprits. Pierre Bottero fait partie de ces perles, et c'est pour cette raison qu'il faut découvrir son univers, pour continuer à le faire vivre à travers nos lectures. 

Je pense que vous avez saisi mon amour pour cet écrivain que j'affectionne énormément. Il me manque les mots pour développer encore tout ce que je ressens envers ces livres qui sont extrêmement riches. Non seulement les femmes deviennent de véritables héroïnes, mais elles deviennent de réelles modèles pour les jeunes lectrices qui découvrent Ewilan. Les garçons n'en sont pas pour autant exclu. Salim, l'ami de Camille est d'un charisme incroyable. Il a une sensibilité, un esprit vif et un humour saisissant. Bref, cet univers devrait être découvert par tous, quelque soit l'âge et le sexe, quelque soit le profil. Et moi, je peux vous garantir une aventure incroyable, vous ne serez pas déçu ! 
 

Romans disponibles dans leur réédition grand format chez Rageot (du 20 mai 2015) au prix de 12,50 € ou bien au format poche chez Le livre de poche au prix de 7,60 €