la désacralisation du livre

samedi 27 février 2016

 
Il y a deux types de lecteurs : ceux qui ne font pas le moindre pli à leur livre et ceux qui s'en moquent éperdument. J'ai longtemps fait parti de la première catégorie, me voici aujourd'hui dans la seconde.

Dès que j'ai su lire, on m'a toujours appris à considérer l'objet-livre comme sacré. Ces enseignements ont selon moi du bon... et du moins bon. J'ai toujours grandi en sachant qu'il fallait prendre soin des livres, les aimer et les chérir comme des objets importants avec d'immenses pouvoirs. M'avoir appris ceci m'a permis d'apprécier leur lecture, m'a également donné envie de les collectionner, d'avoir une bibliothèque et des livres avec de jolies couvertures. Lorsque j'ai ouvert mon blog, cette attention portée à l'objet livre s'est accrue. Il me fallait avoir le livre, l'acheter, avec la couverture la plus jolie possible. Si c'était un grand format c'était encore mieux. 
Et puis, à force, j'ai commencé à comprendre certaines choses. Il fallait que je sois plus souple avec moi-même... et avec les fameux livres. 

Un jour, Ariel Bisset, ma booktubeuse préférée a sorti une vidéo nommée "Annotating your books" que l'on pourrait traduire grossièrement par annotez vos livres, écrivez sur vos livres, bref, vous comprenez l'idée. Cette vidéo a fait sur moi l'effet d'une douche froide. Elle a, du jour au lendemain, changé ma vie de lectrice. Elle est anglais, mais ce que raconte en gros cette jeune femme, c'est qu'il est important de prendre possession de ses livres, de ne pas hésiter à les faire vivre plutôt que leur donner une lecture aseptisée. 
Imaginez : un jour, votre écrivain adoré•e décède. Que préférez-vous ? Qu'on retrouve pleins de livres dans sa bibliothèque dans un état parfait sans rien dedans ? Ou bien des livres qui ont du vécu, pleins de petites annotations à l'intérieur, qui semblent avoir eu plusieurs vies et ainsi vous permettra d'en apprendre encore plus sur les pensées de l'auteur•e qui les lisait ?
Il ne m'a pas fallu longtemps pour répondre à cette question. 

Bien-sûr, même si l'effet que cette vidéo a produit sur moi fut phénoménal, il ne fut pas suffisant pour m'amener à mon état d'esprit actuel. Finalement, j'aime corner les pages qui m'ont émues, j'adore sortir mon surligneur pour mettre en valeur les phrases qui m'ont touchées. J'ai envie qu'on puisse voir, selon l'état du livre, si je l'ai aimé ou non.
Aujourd'hui, casser le dos ne me dérange pas. C'est encore difficile pour moi d'agir ainsi sur les grands formats. Mais j'ai tendance à préférer les poches alors tout va bien pour moi. Aujourd'hui, je suis heureuse d'ouvrir une ancienne lecture et de me rappeler le moment précis où je l'ai lu parce que le livre, lorsque les pages s'entre-ouvrent, me laisse voir ses propres souvenirs, ses propres voyages à mes côtés, ses propres respirations.

Mais finalement, mon plus grand pas en avant fut de voir ma bibliothèque différemment. Longtemps j'ai cru qu'avoir le plus de livres possibles ferait de moi une meilleure lectrice. Longtemps je me suis dit "je n'ai pas aimé ce livre mais je le garde parce qu'il a une jolie couverture." Longtemps je me suis dit "Je ne veux que des grands formats même s'ils coûtent presque trois fois plus chers que les poches." 
Il y a quelques temps, j'ai commencé à être touchée par différents articles portant sur la surconsommation, le trop plein, l'idée que pour aller mieux, l'idéal est de s'entourer de peu de choses, et uniquement des choses qu'on aime. 
Il y a trois ans, je ne me serai séparée de mes livres pour rien au monde. Aujourd'hui, je veux une bibliothèque idéale : une bibliothèque dans laquelle tous les livres présents auront été des lectures que j'ai aimées, que j'aurais envie de recommander. Pourquoi avoir des livres que je refuserais de proposer ? Non, j'ai envie de m'entourer d'histoires que je pourrais relire, qui m'auront fait vivre un bout de leur vie, de leur chemin. Si je peux vendre mes livres et m'en offrir d'autres meilleurs, pourquoi m'en priver ? Si je peux donner ou offrir des livres pour des personnes qui en ont plus besoin que moi, je le ferai sans hésiter. 

Beaucoup de personnes refusent d'emprunter à la médiathèque sous prétexte que le livre ne leur appartient pas. Et pourtant, je trouve magique l'idée de prendre un livre, s'imprégner de l'histoire comme des dizaines d'autres personnes avant nous, et de relâcher le livre pour lui faire rencontrer d'autres lecteurs aussi gourmands que nous. J'aime l'idée d'aimer beaucoup un livre de médiathèque et vouloir ensuite le posséder pour le relire plus tard. J'aime l'idée de pouvoir lire un livre beaucoup trop cher pour moi sans dépenser un sous. 

Si je fais moins de book haul, d'in my mailbox ou tout ce que vous voulez c'est parce que a) ils m'intéressent moins qu'avant et que b) je ne me sens plus à l'aise avec cette idée de vous faire acheter des livres sans même que je vous dise si je les ai aimés ou pas. Je parle de moi mais je parle bien-sûr de manière générale. Les book haul donnent constamment envie d'acheter et j'ai du mal. Dernièrement j'ai pu trouver un format qui me plaisait, où le livre est le centre unique de la vidéo, où je vous présente uniquement des livres qui semblent réellement pertinents en vidéo. 

Alors bien-sûr, même si je suis à un stade de réflexion où pour moi MIEUX = MOINS mais MEILLEUR, je reste une grande amoureuse des livres. Je continuerai à acheter dix éditions d'Alice au pays des merveilles mais seulement si elles me plaisent réellement, et pas uniquement pour les collectionner dans le vent. Je continuerai à avoir tous les livres d'une saga chère à mon cœur, mais jamais je ne succomberai à l'achat de tous les tomes avant de lires les premiers. Mieux encore, je ne veux plus acheter ou emprunter des livres en masse. Récemment, j'ai goûté de nouveau le plaisir d'acheter un livre et le lire immédiatement. Et quel bien fou cela m'a fait. Toute mon attention fut portée sur ce livre-là et lui seulement. 

Finalement, il me semble que mon article reste un peu brouillon et pas aussi clair ou organisé que je l'espérais. Mais je pense que l'idée est là. Réappropriez-vous vos livres, faites-les vôtres. Chacun fait bien évidemment ce qu'il veut (je ne critiquerai jamais les gens qui agiront d'une manière différente de la mienne). Si avoir une bibliothèque dans un état parfait est votre rêve alors continuez à le réaliser si cela vous fait du bien. Mais peut-être que vous sentir plus souple avec vos lectures les rendront peut-être meilleures, moins stressantes, et peut-être que ne vous entourez que de livres chers à votre coeur ne vous rendra que plus heureux. 
Sacraliser permet le respect. Mais sacraliser empêche la création, l'imagination. En sacralisant les textes classiques, beaucoup semblent effrayer par leur lecture. En sacralisant l'écriture, il est difficile pour beaucoup de personnes de se lancer. Sacraliser permet le soin mais impose aussi des barrières, des restrictions. Il s'agit simplement de trouver le juste milieu pour faire de sa bibliothèque le reflet de votre âme de lecteur.

31 commentaires:

  1. Je dois avouer que je suis pas loin du même état d'esprit, seulement je l'ai atteint en lisant sur format numérique. Les livres restent pour moi un objet dont on doit prendre soin, mais seulement parce qu'un livre auquel il manque une dizaine de pages un peu n'importe où, c'est difficile de le continuer. De même, j'ai eu l'occasion de voir les livres 'brouillons' de certains auteurs, et lorsqu'on voit les annotations, ça donne envie de parcourir le livre annoté, juste histoire de voir ce à quoi pensait l'auteur lorsqu'il l'a écrit. Ca doit également être amusant de comparer le ressenti du lecteur à celui de l'auteur lorsque celui-ci a écrit ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey, coucou Numa :)
      J'ai encore du mal à passer complètement au format numérique ! Bravo pour ça :)
      Oui évidemment un livre avec dix pages en moins ça risque d'être compliqué haha. Mais oui voilà c'est exactement ce genre de manuscrit auquel je pensais aussi.
      Merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  2. Coucou Cassandra ! Merci beaucoup pour cet article géniale ! Tu arrive à retranscrire ce que je pense en globalité et ça j'adore !
    J'ai passé plusieurs étapes dans ma vie de lectrice (bon je n'ai que 17 ans mais bon). Quand j'étais petite ma maman ne m'achetais pas de livre, on les empruntais à la bibliothèque depuis que je suis toute petite. Bien sur il fallait que j'en prenne soin mais jamais au tels point que certain qui ne veulent même pas un seul cornage !

    et puis il y a la blogo litteraire, et je pense que le soucis de voir tout le monde acheter des livres neufs, impécable, en grand format, conditionne et je suis peu à peu tombé la dedans.
    Je continurais quand même d'acheter d'occasion, j'ai toujours beaucoup aimé l'occasion, mais sils sont en bon état

    et puis l'autre jour en allant à easy cash il y avait plein de livre à 3 euro en grand format mais les dos était completement cassé et mon père m'a remis les pieds sur terre (merci à lui) "tu va pas chipotter pour ça ils sont en bon état ! tu peux les lires alors arrête un peu ton cinéma" et depuis, ce fut un peu le déclic et maintenant je prend soin de mes livres mais si je corne une page tant pis, si le dos casse tans pis ! et grâce à toi je pense que je vais commencer à écrire des choses dedans maintenant ;) au crayon de papier certe mais c'est déjà ça ! ^^
    bonne continuation à toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hey Claire :)
      Merci beaucoup pour ton enthousiasme ça m'aide énormément ! ♥
      La blogo est pour beaucoup je pense dans nos pratiques c'est fou comment elle nous influe ! Avant pareil, je m'en souciais peu en fait je crois :)
      Oui c'est complètement ça !!! Je vois très souvent des book haul où les livres sont pas chers du tout et les personnages réagissent très négativement. Au fond je trouve ça un peu dommage de se faire autant de mal parce qu'avoir un grand format à 3€ au lieu de 16€ c'est plutôt cool je trouve !
      Bonnes lectures -^^-

      Supprimer
  3. Que j'aime ton état d'esprit ! je suis sur le chemin du minimalisme aussi, que j'ai appliqué à pratiquement tout chez moi... sauf les livres ! je n'ai pas encore passé ce pas. J'aime beaucoup ta perception des choses, et j'ai bien envie de m'en inspirer ;-)
    Bisous et bonnes lectures !
    Hélène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup :)
      Le thème du minimalisme me touche beaucoup en ce moment ! C'est un concept que j'aime beaucoup.. j'aimerais bien pouvoir en parler aussi quand je m'y connaîtrais mieux :)
      Bonnes lectures à toi aussi Hélène et merci pour ton soutien ♥

      Supprimer
  4. Super article avec un sujet vraiment original ! Perso je suis du genre à râler et culpabiliser à la moindre trace sur le livre mais j'avoue que la vidéo dont tu parles me déculpabilisé et me donne envie de donner vie à mes livres :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Morgane ^^ La vidéo est en effet très efficace, c'est assez dingue le talent qu'elle a !

      Supprimer
  5. J'adore tes articles parce qu'il me donne toujours envie de m'améliorer, de devenir meilleur, je ne sais pas tu es très positive :) Et je me retrouve totalement dans ce que tu dis, notamment dans le fait que désormais j'ai envie de vendre les livres qui ne m'ont pas plu alors qu'avant ça aurait été inconcevable. Bon par contre je continuerais à ne pas abimer la reliure parce que je suis comme ça, c'est ma façon de lire. Mais pour les annotations... oui je vais y réfléchir ! Merci à toi en tout cas pour ces réflexions inspirantes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Merci beaucoup pour ce commentaire, ça me fait vraiment très plaisir ! En général quand je casse la reliure ce n'est pas par plaisir de le faire haha heureusement !

      Supprimer
  6. Un très bel article ! Tu nous donnes ton point de vue, et c'est génial car en même temps, tu nous permets de réfléchir... Je suis super maniaque avec mes livres, et c'est vrai que je n'aime pas quand ils sont abîmés^^' Je ne sais pas si je pourrai changé cette habitude un jour, car j'aime bien ! Il y a juste les livres pour les cours où je peux écrire dessus sans que ça me dérange :P
    Merci pour ce super article très agréable à lire♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Léna ♥ Merci pour ton soutien, c'est gentil -^^-
      C'est tout à fait normal de prendre soin des livres, je ne suis pas au point de les traiter n'importe comment je les aime trop ! Mais... je me prends moins la tête ! Gros bisous -^^-

      Supprimer
  7. C'est un très bel article, même si je ne partage pas (encore) ton point de vue. J'aimerais moi aussi ne pas m'attarder trop sur l'état d'un livre, simplement, si je n'ai aucun scrupule à corner les pages ou à casser la tranche (avec modération), j'ai beaucoup plus de mal à sortir stylos et surligneurs pour barbouiller le texte. Du coup, j'ai trouvé l'alternative : un carnet de citations et d'idées qui recense en vrac tout ce qui m'a émue dans tel ou tel roman. En revanche, je suis encore bien trop dans la possession, et j'ai du mal à emprunter un livre (je ne le fais que pour mes lectures universitaires). C'est dommage, car ma PAL grimpe à toute vitesse et je suis bien consciente d'avoir ce petit problème de surconsommation...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'aurai du préciser avec modération haha ! Je suis loin de ne pas prendre soin de mes livres :p Au contraire, mais je me mets moins la pression en tout cas. C'est vrai que l'étape du stylo n'est pas forcément naturelle pour un roman par exemple. Mais je suis un jour tombée sur un livre du type épistolaire/essai où y a du surligneur une page sur deux tellement j'ai aimé ! Je fais aussi la technique du carnet de citations et post-it mais parfois il y en a trop ! :D
      C'est aussi pour ça que j'aime la médiathèque, je culpabilise moins si je rends un livre sans l'avoir lu. Ma PAL souffle un coup et je lis ce que je veux quand je veux -^^-

      Supprimer
  8. Avant toute chose, je voulais te remercier Cassandra : depuis que tu fais (ou plutôt depuis que je lis) tes articles plutôt " psychologiques ", réflexion sur soi, ..., ça m'a vraiment fait réfléchir ! Moi qui suis conservatrice à outrage, j'ai eu envie de me délester de ce trop plein d'objet, de choses qui finalement m'envahisse ! C'était déjà en marche depuis quelques temps, je le faisais tout petit doucement mais avec tes articles, j'ai accéléré le mouvement !

    En ce qui concerne cet article, je suis tout à fait d'accord ! Je me suis longtemps prise la tête avec les livres, à toujours les traiter comme des précieux objets (ce qu'ils sont c'est vrai) mais depuis déjà quelques temps, je ne me fais plus tant de soucis face à une pliure, un coin corné sans le faire exprès ! Certes, ça me fait grimacer mais c'est tout et je me dis que ça ne sert à rien de s'en faire pour ça ! Je n'irais pas jusqu'à écrire dedans, car je préfère identifier mes passages préférés à l'aide de post-it mais je comprends ton point de vue ! Puis clairement, j'adore la bibliothèque, je l'ai toujours aimé ! Pouvoir découvrir sans acheter, adorer sans acheter et peut-être, plus tard, acheter car c'était un coup de coeur ! Puis quand tu ne dois pas payer le livre, tu te laisses séduire par d'autres choses, qui sont en dehors de ce que tu lis ou de ce qui est à la mode sur la blogo ^^' ! Ca fait du bien parfois!

    Merci encore une fois pour cet article et tous les autres ! ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mathie !
      Merci beaucoup pour ce commentaire !!! C'est vraiment intéressant d'avoir ton point de vue. Ne te déteste pas ♥ C'est bien normal de se laisser envahir ! Maintenant je fais plus attention à faire le vide régulièrement :)

      Haha, écrire dedans est la partie qui fait le plus réagir ! En vrai je ne passe pas mes lectures à gribouiller dans les livres. Ca dépend vraiment du livre et c'est plutôt rare finalement !
      Et la médiathèque c'est encore un des rares endroits calmes ou on est pas attaqué par l'extérieur. Un sanctuaire pour le lecteur haha !
      Avec grand plaisir ♥ Merci à toi de me lire :)

      Supprimer
  9. Hello ! :)
    Alors moi niveau objet livre je supporte pas de les abîmer surtout si c'en est un auquel je tiens. Ecrire dedans, surligner, corner, c'est au-dessus de mes forces et quand mon père l'a fait une fois avec un livre à moi j'ai eu envie de râler très fort, mais heureusement pour lui c'en était un que je n'avais pas aimé et acheté d'occasion.
    Par contre casser le dos ça je m'en fiche, c'est quasiment impossible et quand j'ai pas de marque page sous la main il m'arrive de le laisser ouvert sur le lit où la table ça ne me perturbe pas. ça m'a presque fait culpabiliser quand j'ai vu dans des vidéos de lecteurs en panique de ne surtout pas casser ce dos ! lol

    je suis tout à fait pour acheter de l'occasion aussi. Et perso je n'ai jamais vu le moindre intérêt à garder dans ma biblio un bouquin que je n'ai pas aimé dont je sais que je ne le relirai jamais. Ceux-là ils sont reclus dans un coin de ma chambre à prendre la poussière lol j'aimerais les vendre mais sachant qu'ils sont quasiment neufs et que les sites de vente ne me les prennent pas à plus de 3 euros ça me fout les boules... je vais passer par ma page Facebook je pense !

    Bravo pour cet article plein de réflexions :) j'ai déjà pensé au fait qu'un livre ayant une trace de vécu y ajoute quelque chose mais j'ai du mal... ceci dit, je pense qu'un poche me dérangerait beaucoup moins qu'un grand format !

    Bisous ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Clémence !
      Oui moi aussi je les mets pages contre lit quand j'ai pas de marque page ! C'est rigolo que cela ne te dérange pas mais corner une page oui !
      Haa on est d'accord pour le livre qu'on aime pas et qu'on ne gardera pas, merci bien haha.
      Je comprends que ça t'embête. Perso ça dépend. Si je peux en tirer beaucoup comme à Gibert alors ça va.. Sinon je pense aller les donner ou faire des concours (mais l'envoi coûte cher) pour que d'autres personnes puissent les lire. J'aimerais beaucoup utiliser une boite à livres d'ailleurs. Je vais voir s'il y a pas moyen que je contacte mon syndic' d'immeuble haha.

      Oui sur un poche c'est beaucoup plus facile d'agir, c'est sûr !
      Bisous à toi aussi ma belle ;)

      Supprimer
  10. Coucou je me dirige petit à petit vers le même état d'esprit que toi. La blogo m'a fait sacralisé les livres mais maintenant je n’hésite plus a revendre mes livres même ceux que j'ai aimé mais qui n'ont pas été un coup de cœur. De moins en moins j’achète de livre et généralement ils sont d'occasion. Ton article m'a fait réalisé que c'est dommage c'est vrai de surprotéger ces livres. je vais essayé de tenter l'expérience avec les surligneurs, ça sera peut être le début d'une grande histoire d'amours ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)
      La blogo est traitre pour ça, c'est pas évident de prendre du recul au début surtout quand on souhaite faire partie de la communauté !

      Supprimer
  11. Hello,
    J'aime beaucoup tes articles depuis quelques mois sur la réflexion sur la lecture. Je suis tout à fait d'accord avec toi. J'aime que mes livres aient une histoire j'aime les annoter et retenir mes passages préférés. Mon viel exemplaire de Jane Eyre par exemple que j'ai lu de multiples fois porte bien la marque de toutes ces lectures. J'aime acheter en occasion et en poche aussi n'ayant pas des moyens illimités c'est quand même plus pratique. En bref ton article résume très bien un état d'esprit auquel j'adhère totalement ;)
    Merci pour tes articles !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :) Merci beaucoup ! C'est un genre d'articles que je me plais énormément à faire :)
      Ca doit être tellement intéressant d'ouvrir ton exemplaire pour quelqu'un qui lit pour la première fois l'histoire ^^
      L'occasion m'aide aussi beaucoup pour le budget, heureusement que ça existe !
      Je développe de plus en plus une envie de minimalisme, ça doit y être pour beaucoup ! :p

      Supprimer
  12. J'aime beaucoup tes articles qui amène à se poser des questions sur notre façon de lire. J'avoue que j'aime avoir les livres, j'aime avoir une grande bibliothèque. Je suis très matérialiste (je ne suis pas sûr que ce soit ce mot, mais l'idée d'avoir les livres "à moi"). Pour moi chaque livre qui sont dans ma bibliothèque ont une histoire. Comment et pourquoi je l'ai lu, mes ressentis dessus, j'ai donc du mal à m'en séparer. Par contre, je n'ai pas peur de me débarrasser des livres qui ne m'ont pas plu. Ou "d’abîmer" mes livres. Je ne parle pas d'écrire dedans, j'en suis incapable. Mais j'achète beaucoup de livre d'occasion, ils ne sont pas tous en très bon état. Mais on voit qu'ils ont vécu et ça ne me gêne pas.
    Merci pour cet article :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou :)
      merci beaucoup ! J'aime beaucoup les écrire, je ne compte pas m'arrêter là ^^
      J'aime beaucoup ta vision des choses ! Je te rejoins assez finalement. Je me sens plus livre au niveau de la médiathèque mais finalement c'est régulièrement que j'achète des que je peux les livres d'occasions que j'ai découverts à la médiathèque et que je veux dans ma bibliothèque ^^

      Supprimer
  13. C'est très vrai tout ce que tu as écris mais malgré tout, je reste sur ma décision de ne pas abimer les livres. Je suis aussi totalement ouverte à toutes les opinions et je trouve génial de lire cet article.
    Tu écris super bien je trouve (je dis ça en ayant lu tout tes autres articles de "réflexion") et j'adore vraiment me laisser mener par ta plume!
    C'est super bien, j'adore, merci, bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mila !
      Merci énormément pour ce compliment, ça me touche beaucoup -^^-
      Je suis contente que ça puisse faire réfléchir sans changer les habitudes des gens pour autant :) Je pense que chacun peut bien faire ce qu'il veut mais il me semble intéressant de pouvoir remettre en questions certaines "habitudes devenues normes" :)
      A très vite :)

      Supprimer
  14. J'ai toujours du mal à "abîmer" mes grands formats, car ils coûtent cher tout de même, mais avec les poches c'est autre chose. Dorénavant, je pourrais peut-être faire un peu de tri dans ma bibliothèque, et aussi corner quelques pages des phrases que j'ai aimé. Merci pour cet article !

    RépondreSupprimer
  15. Coucou! Cela fait maintenant un petit moment que je lis ton blog et regarde ton blog attentivement mais c'est sur cet article que j'ai voulu écrire un commentaire. Je voulais te dire Merci! Merci de montrer à tout le monde que "posséder" ses livres et d'en faire quelque chose de personnel n'est pas un crime. ça s'améliore avec le temps qui passe mais, pendant longtemps, dès que je commençais un livre je me rendais au milieu du livre et je cassais la tranche, je cornais les pages que j'adorais et je crayonnais des annotations sur des passages qui m'ont fait réfléchir. Et même si pour beaucoup, cela ne fait pas beau dans ma bibliothèque, mes livres ont du vécu et moi je ne trouve rien de plus beau que cela. Ils sont cornés, ont la tranche cassée, ont les pages jaunies et parfois même dédicacés malgré leur état. Ce qu'il faut retenir, c'est qu'une fois acheté, le livre nous appartient totalement, corps et âme et c'est à nous de le faire vivre. C'est pour ça qu’emprunter à la bibliothèque ou acheter en brocante ma toujours plû car il a toujours eût un beau vécu derrière!

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour,

    Je viens de tomber sur ton blog complètement par hasard (je ne suis pas beaucoup les blogs en fait.. mais on peut parfois trouver des perles, et c'est ce que le tiens m'inspire!), et je n'ai lu que quelques articles.. mais celui-ci à fortement résonné en moi. Je suis une très grande lectrice, et ce depuis.. que je sais lire je dirais (et même avant lorsque mes parents lisaient pour moi ahah), et, depuis quelques temps seulement, je m’intéresse à cette blogosphère livresque, ainsi que quelques youtubeurs/euses. Je ne sais pas vraiment pourquoi je poste ce commentaire, je ne le fait vraiment que très (trop même) rarement alors.. je te prie de m'excuser s'il en est totalement décousu et qu'il part dans une direction loufoque.
    J'avoue qu'avant de découvrir cet univers du livre grâce à Internet (et par là j'entend surtout les chaines traitant de littérature sur youtube), je ne m'étais jamais vraiment préoccupé du "paraître" de mes livres. Oui, bien sûr, j'aime les beaux livres, et j'ai, et continue (même si on m'a appris à ne pas le faire, et que j'essaie de m'en détacher maintenant) de juger les livres par leur apparence ; j'aime AVOIR des livres, mais ce que j'aime avant tout, c'est posséder des livres qui me font rêver, ceux que j'adule et dont je pourrais parler pendant des heures. J'ai toujours été abonnée à des bibliothèques (oui, plusieurs ahah), et jusqu'à maintenant, je pensais vraiment que les gens qui aimaient lire avaient eux aussi forcément une carte d'emprunt et allaient se poser, comme je l'ai fait des centaines et des centaines de fois, sur un sièges, à une table, voire contre un rayon, pour dévorer tel ou tel ouvrage. Pour moi, une bibliothèque c'est comme une immense forêt de rayonnages, ou les amoureux de la lecture peuvent, et doivent même, se perdre, fouiller, découvrir, grandir, vivre. J'adore cet esprit là, cet endroit où, dès que j'y pénètre, le temps s'arrête pour ne reprendre que de nombreuses heures plus tard, avec la voix d'un/e employé/e précisant que l'heure de la fermeture était pour dans 5 minutes. Et, en toute honnêteté, je met les librairies dans le même tiroir, si je puis dire!
    Mais je m'égare..
    Je crois que je pourrais passer des heures à parler de livres en y réfléchissant, et pour tout avouer, l'idée de créer un blog se glisse parfois parmi mes pensées, mais j'aurais peur de ne pas m'y tenir, ou que ce que j'écris soit jugé et/ou mal interprété.
    Donc si je dois finalement te poser une question, qui paraîtra absolument déplacé sous cet article, ce serait : pourquoi et comment as-tu décidé de créer ton blog ? Qu'est-ce qu'il t'apporte, au quotidien ?

    En tout cas, je te remercie pour cet article qui a éveillé en moi quelque chose, qui peut-être débouchera sur quelque chose de plus! Bonne continuation à toi (en ce qui me concerne, je vais aller farfouiller un peu pour découvrir mieux cet univers que tu as créé).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chère Jeayn,
      Ton commentaire est très intéressant et je suis sincèrement touchée que tu aies voulu partager tout ça avec moi. Et par ailleurs, merci pour ces si jolis mots que tu m'adresses ça, me touche énormément !

      J'ai commencé mon blog au lycée parce que les livres étaient (et demeurent) ma plus grande passion, que j'avais besoin d'en parler mais personne autour de moi ne les appréciait suffisamment pour en parler avec autant d'envie et de ferveur. J'ai crée mon blog pour cette raison. D'habitude, je prends beaucoup de temps à analyser mes désirs, savoir si ce dans quoi je me lance vaut la peine. Or, pour mon blog ça a été terriblement instinctif ! Je me suis sans trop me poser de question. Je pense que le plus important ait que tu écoutes tes envies. Ton commentaire dégage une réelle passion donc sincèrement si tu en as envie, fonce, c'est une merveilleuse aventure !
      Mon blog m'a apporté énormément de chose. Aujourd'hui c'est vraiment un endroit où j'aime travailler. Je pourrais passer des heures à l'améliorer sans me rendre compte. Mon blog m'a apporté de superbes lectures, des rencontres en or, des contacts précieux dont je n'estimais pas l'importance avant de commencer mes études supérieurs. C'est aussi beaucoup de travail et de patience mais c'est un pur plaisir. Si déjà l'idée grandit en toi c'est une super chose. J'espère que tu oseras te lancer et si jamais c'est le cas, n'hésite pas à venir vers moi pour des questions ou quoi que ce soit !

      Je te souhaite de bonnes lectures,

      Cassandra

      Supprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer